Lundi 8 janvier 2018 — Dernier ajout lundi 15 janvier 2018

14 janvier 2018 : Journée mondiale du migrant et du réfugié Enregistrer au format PDF

Le 14 janvier 2018, l’Église universelle célèbre la 104e Journéemondiale du migrant et du réfugié. Cette année, le Pape François a choisi pour thème quatre verbes pour guider notre réflexion et nos actions : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les réfugiés.

Pour le Pape, « tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque accueilli ou rejeté (cf. Mt 25,35.43). Le Seigneur confie à l’amour maternel de l’Église tout être humain contraint à quitter sa propre patrie à la recherche d’un avenir meilleur.Cette sollicitude doit s’exprimer concrètement à chaque étape de l’expérience migratoire : depuis le départ jusqu’au voyage, depuis l’arrivée jusqu’au retour.C’est une grande responsabilité que l’Église entend partager avec tous les croyants ainsi qu’avec tous les hommes et femmes de bonne volonté, qui sont appelés à répondre aux nombreux défis posés par les migrations contemporaines, avec générosité, rapidité, sagesse et clairvoyance, chacun selon ses propres possibilités ». Pour plus de renseignements : www.migrations.catholique.fr

Dans notre diocèse, à la demande de notre évêque, toutes les paroisses sont invitées à célébrer et à donner corps, chacune à sa mesure, à cette journée particulière.

Comme l’an passé, l’Église diocésaine est également invitée à se rassembler autour d’un temps fort qui sera cette année organisé sur la paroisse de Lannion. La messe sera célébrée à 10h30 à l’église Saint Jean du Baly et suivie d’un verre de l’amitié. Un temps convivial ouvert à tous se déroulera ensuite à l’église Saint Yves (quartier de Ker Uhel) autour d’un repas partagé (merci à chacun d’apporter un plat salé ou sucré) puis d’une après-midi festive pour s’ouvrir à la rencontre de son prochain, qu’il soit notre voisin ou qu’il vienne du bout de la terre.

Pour plus d’informations sur cette journée, contacter Yves Piron : yvespiron chez orange.fr ou 06 13 29 45 03

Chacun de nous peut s’associer à cette journée mondiale du migrant et du réfugié en participant au temps fort prévu à Lannion ou dans les autres paroisses, mais aussi en s’associant à la prière de l’Église rédigée pour l’occasion :

Seigneur, Tu nous appelles à prendre le chemin de la rencontre,ouvert à l’autre, d’un autre pays, d’une autre culture. Aide-nous à nous mettre en route, ensemble. Imprègne-nous de ta Parole pour que nous puissions donner corps à ton Évangile :

  • en nous accueillant mutuellement, dans la confiance, car chacun est porteur d’un message de ta part. Cette rencontre nous fera grandir en humanité.
  • en protégeant ceux qui sont dans le besoin, particulièrement les plus faibles. Leur chair est ta chair !
  • en promouvant la vie de chaque personne et un vivre-ensemble fondé sur la bienveillance et la reconnaissance mutuelle, terreau du respect, de la fraternité, de la justice, de la paix.
  • en vivant dans une diversité réconciliée qui permette à chacun de s’intégrer, d’être capable d’apprécier la beauté de ce pays où nous vivons, prêt à en prendre soin et à y apporter la richesse qu’il porte en lui. Ce n’est pas toujours une voie facile ; elle demande des choix, des dépassements. Mais c’est une voie porteuse de vie et d’espérance qui mène vers ton Royaume. Elle nous invite à cheminer en frères et sœurs, avec Toi à nos côtés. Amen.

Par Sophie Bahé

Présentation du service diocésain de la pastorale des migrants par Yves Piron

La Pastorale des Migrants, c’est à la fois un service national au sein de la Conférence des Évêques de France, des équipes diocésaines, des aumôneries nationales et locales, un pôle « Jeunes » et des publications : le courrier de la Pastorale, les cahiers de la Pastorale, une lettre d’information électronique.

Elle a pour mission d’humaniser la rencontre avec l’étranger, d’être solidaire avec le frère en difficulté et d’encourager les Églises locales à accueillir les communautés chrétiennes d’origine étrangère.

Dans le diocèse des Côtes d’Armor, la Pastorale des migrants s’organise autour d’Yves Piron, diacre, entouré d’une équipe composée de Sœur Gertrude Nwachukwu, Sophie Bahé et Catherine Piron. Notre évêque, Denis Moutel, a confié à cette équipe le soin :

  • d’assurer les personnes migrantes présentes sur notre diocèse de la proximité de l’Église à leurs conditions de vie ;
  • d‘éveiller toujours d’avantage les communautés chrétiennes, notamment paroissiales, à l’accueil des étrangers sur leur territoire par l’annonce de la parole de Dieu… et le service de leurs besoins ;
  • de favoriser leur participation à la célébration du dimanche, en leur permettant, dans la mesure du possible de célébrer parfois dans leur rite et leur langue propres ;
  • d’aider les prêtres, diacres, consacrés et laïcs à développer des attitudes pastorales assurant la protection des plus faibles ;
  • de porter le souci du lien de la Pastorale des migrants avec le Secours catholique, Saint Vincent de Paul, le CCFD, la Mission universelle de l’Église, les associations non confessionnelles de soutien aux personnes migrantes, etc.