Lundi 8 octobre 2018 — Dernier ajout dimanche 7 octobre 2018

Au revoir Père Didier Kiswenseda

Le Père Didier va rejoindre son diocèse à Banfora au Burkina Faso après un séjour dans notre communauté pastorale.

Le Père Didier va rejoindre son diocèse à Banfora au Burkina Faso après un séjour dans notre communauté pastorale.

Père Didier vous allez retrouver votre diocèse à Banfora parlez nous de votre mission

Je suis économe diocésain depuis octobre 2017, ma mission c’est de gérer les finances, mais aussi de promouvoir les activités d’auto-prises en charge du diocèse

En quoi consistent ces activités ?

Ces activités ont comme objectif de générer des revenus afin de donner au diocèse une indépendance financière. En effet l’aide venant de Rome pour soutenir la vie de l’Eglise diminuant chaque année, il nous faut trouver de nouvelles sources de revenus

Quelles sont ces activités ?

Nous avons un poulailler de 250 poulets de chair qui sont vendus sur le marché. Cet élevage génère 2 emplois. Nous avons également une boulangerie « Bethléem » qui emploie 20 salariés, une épicerie « Ste Lydie », et une cafétéria, faisant travailler 5 personnes.
Sur une exploitation agricole de 20ha appartenant au diocèse, et tenue par une famille, nous cultivons des orangers, du palmier à huile et des anacardes (noix de cajou)
Nous gérons des habitations données au diocèse qui permettent d’héberger des familles.
D’autres diocèses du Burkina Faso sont intéressés par notre expérience et cherchent des solutions pour être de plus en plus indépendants financièrement

Et votre charge pastorale ?

Je suis vicaire dominical à la paroisse de St-Viateur. J’assure les célébrations dominicales.
Je célèbre l’Eucharistie dans différentes communautés d’hommes et de femmes.

Que pensez-vous de votre séjour parmi nous ?

C’est la première fois que je viens en Bretagne. C’est un beau pays. Il y a de belles églises et chapelles ce qui donne envie de prier. Les gens sont accueillants.
J’ai été très bien accueilli, le père Roland a été très proche.
Ici on sent une foi « mûre », persévérante, une foi qui a traversé des siècles, tandis qu’au Burkina Faso nous avons seulement 118 ans d’évangélisation !

Vous avez participé au pèlerinage diocésain à Lourdes ?

Le pèlerinage à Lourdes est toujours une première fois .Ce qui me frappe c’est la simplicité et la conviction de la foi des pèlerins venus du monde entier.
J’aime beaucoup le message de Bernadette « je ne suis pas chargée de vous le faire croire, _ je suis seulement chargée de vous le dire ». Il nous faut vivre selon nos convictions et Dieu se charge du reste.
L’équipe de pèlerins a été très chaleureuse pendant les activités spirituelles, les repas, les temps de repos. J’ai beaucoup aimé les temps de prières dans le car pendant le voyage.

Après ce séjour dans la communauté pastorale Notre-Dame de la Mer et Étables je me suis refais spirituellement et physiquement. Je repars dans mon diocèse plein d’énergie.
Merci au père Didier pour son passage parmi nous.

Voir l’article Accueil de prêtres africains sur notre Communauté Pastorale cet été - 2 -