Binic se souviendra longtemps du Frère Pierre Le Doré

vendredi 12 février 2016
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

Il nous a quittés début février ; le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier lui a rendu hommage à l’église Saint-Michel à Saint-Brieuc le 5 février, en présence de Mgr Moutel.

Le Frère Pierre était bien connu à Saint-Brieuc, faisant équipe avec le regretté Père Le Gall.
Mais il a aussi laissé un bon souvenir à Binic, comme nous le dit une amie ancienne accompagnatrice des Petits Chanteurs de Binic.

 Jocelyne, vous avez bien connu le Frère Pierre ?

« Oui, il a débuté à Saint-Charles où il a initié de nombreux jeunes à la photo avec le Frère Urbain Quéhinnec. Quand ce dernier est parti vivre sa retraite à Madagascar en enseignant l’anglais bénévolement, Pierre nous a fait part de l’extrême pauvreté qui régnait dans ce pays du sud et sous son impulsion un container de produits de première nécessité, des livres de classe, des cahiers, des crayons etc… ont quitté Saint-Charles. »
C’est lui qui a conçu l’aménagement du chœur de l’église de Binic : lieu de la Parole, cathèdre.

 Mais comment a-t-il connu Binic ?

« Pierre aimait Binic. Lorsqu’il était jeune ses parents venaient en vacances rue Wilson… Pierre qui était au noviciat venait passer trois jours avec ses parents et ses frères et c’était très dur pour lui au moment de repartir. C’est pourquoi au moment où il prenait sa retraite quand on lui a proposé de devenir l’aumônier des Petits-Chanteurs de Binic Pierre n’a pas hésité à répondre par l’affirmative. Ce fut un aumônier attentif, à l’écoute des jeunes et … des moins jeunes, toujours souriant et à l’écoute. Il fit de nombreux voyages avec la manécanterie entr’autres : Canada, Espagne, Portugal, Ile de la Réunion ».

Voici quelques extraits de l’allocution du Frère Joël Palud [1], donnée à Saint-Michel.

Pierre est brestois d’origine. Né en 1928, il rejoint l’Institut des Frères des Écoles Chrétiennes à moins de 17 ans, comme c’était souvent l’usage à l’époque. Il fait sa première profession en 1946.
Comme enseignant, il est rigoureux et maintient une certaine distance avec les jeunes, mais on le sent pourtant proche, soucieux de connaître les raisons des difficultés rencontrées par chacun. De temps en temps, son sens de l’humour le dispute à son art de comédien : les élèves sentent que leur prof a du mal à garder son sérieux devant une réponse cocasse…

Photographe émérite, il crée le laboratoire où travailleront des générations d’inscrits au club photo.
Ses talents artistiques se diversifient, au dessin, à la photo, il ajoute l’aquarelle, l’encre de chine. Ses productions, comme ses reportages, sont souvent consacrés aux paysages, à l’architecture ou aux coutumes locales. Ses albums de clichés et ses aquarelles sont aujourd’hui une mémoire précieuse de ces instants ou de ces lieux parfois transformés depuis.
En 1985, il rejoint la communauté du Sacré-cœur de St-Brieuc. Il
continue à accompagner des jeunes à l’étranger, notamment les petits chanteurs de Binic. Il continue également à enseigner quelques années, puis prend une retraite débordante d’activités comme on l’imagine.
Pierre est sollicité pour travailler à la Commission Diocésaine d’Art Sacré, dont il sera un pilier jusqu’à ce que sa santé ne lui permette Il me redisait récemment combien la confiance placée en lui, et la formation à Paris que lui avait offerte le Diocèse de St Brieuc, l’avaient conforté et valorisé.
Pierre était incontestablement un homme de foi, à la prière bien enracinée. Cela se ressentait dans l’enseignement religieux qu’il a longtemps dispensé à ses élèves. Il était discret, secret même sur certaines périodes de sa vie ou sur ses sentiments. Quitter sa famille à 16 ans n’est jamais simple, même si c’était la coutume dans les années 40. Il a retrouvé à St-Brieuc ses frères, neveux et nièces, petits neveux
et petites nièces et tisse des liens qui comptent énormément pour lui.

Le Maître est rentré et t’a trouvé avec ta lampe allumée : bienheureux es-tu
maintenant de participer au banquet auquel Dieu t’invite.


[1Visiteur Auxiliaire des Frères de saint Jean-Baptiste de la salle


Documents joints

PDF - 145.7 ko

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF