Mardi 2 octobre 2018 — Dernier ajout lundi 1er octobre 2018

J’ai soif de toi, viens !

Si cette phrase fait directement référence au Psaume 41 où le croyant dit au Seigneur sa soif et sa confiance, en ce mois missionnaire qui s’ouvre à nous, les mots résonnent beaucoup plus en sens inverse : c’est Dieu lui-même qui aujourd’hui lance cet appel à chaque baptisé, à chaque disciple : "J’ai soif de toi, viens".
La symbolique de l’eau est très expressive dans la culture chrétienne. Déjà dans l’ancienne alliance, nous avons beaucoup de références qui montrent l’importance et le sens de l’eau : l’eau qui jaillit du rocher dans le désert pour désaltérer le peuple (Nb 20, 1-11), l’eau qui purifie (Ps 51, 7)….
Dans la Nouvelle alliance, le symbolisme ne manque pas non plus : Jean le Précurseur préparait le peuple à accueillir le Messie par les eaux du Jourdain (Mt 3), Les noces de Cana (Jn 2, 1-11), la piscine de Bethesda (Jn 5, 1-18), l’eau qui jaillit du cœur du Christ (Jn 19, 34). _ L’on comprend alors la force de ces mots que le Seigneur lance à chaque disciple aujourd’hui. Dès le début de son pontificat, le Pape François n’a cessé d’insister sur l’élan missionnaire de l’Église, avec une attention particulière aux périphéries. Tout comme dans les premières communautés chrétiennes, les croyants sont invités à prendre une part très active dans la vie missionnaire de l’Église. Autrefois, en Europe, quand il y avait beaucoup de vocations sacerdotales et religieuses, les prêtres faisaient pratiquement tout. Ce qui n’a pas forcément arrangé les choses. Aujourd’hui, il est loin de penser que cela soit encore possible. Il est alors urgent pour tout chrétien de prendre vivement sa part de mission dans l’annonce de l’Évangile. Cela peut se faire de plusieurs manières : en participant vivement à la vie de l’Église (Liturgie, groupes de prières ou d’action catholiques, catéchèse, équipe d’animation pastorale, entretiens des lieux saints…) et aussi en vivant, au quotidien, le témoignage de sa foi en famille, au service, dans les clubs de loisirs ou de sports, au café-restau …
Aujourd’hui, plus que jamais, à tous, le Seigneur lance cet appel plein de tendresse : « J’ai soif de toi, viens »