Samedi 16 août 2014 — Dernier ajout jeudi 14 août 2014

L’Evangile du Dimanche 17 Août 2014

Vingtième dimanche - Is 56, 1,6-7 ; Ps 66 ; Rm 11, 13-15.29-32 ; Mt 15, 21-28 Pas de discrimination, pas d’exclusion pour Dieu. Sa demeure est « une maison de prière pour tous les peuples » : voilà ce que Dieu déclare par son prophète Isaïe à son peuple, peu après le retour de l’exil. Paul rappelle aux chrétiens de Rome que la miséricorde de Dieu est offerte à tous les hommes.. Quant à Jésus, il sort des frontières d’Israël et la foi d’une femme non-juive le plonge dans l’admiration. Elle lui fait peut-être aussi prendre conscience que sa mission s’étend aux nations païennes jusqu’aux extrémités de la terre.. Déjà le psalmiste chantait : »Ton chemin sera connu sur la terre, ton salut parmi toutes les nations ». La Bonne Nouvelle, la joie de l’Evangile a été répandue jusqu’à nous aujourd’hui et nous sortons à notre tour pour la communiquer à d’autres !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 15,21-28

Jésus s’était retiré vers la région de Tyr et de Sidon. Voici qu’une Cananéenne, venue de ces territoires, criait : « Aie pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est tourmentée par un démon. » Mais il ne lui répondit rien. Les disciples s’approchèrent pour lui demander : « Donne-lui satisfaction, car elle nous poursuit de ses cris ! » Jésus répondit : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues d’Israël. » Mais elle vint se prosterner devant lui : « Seigneur, viens à mon secours ! » Il répondit : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens. - C’est vrai, Seigneur, reprit-elle ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. » Jésus répondit : « Femme, ta foi est grande, que tout se fasse pour toi comme tu le veux ! » Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

Voir en ligne : Dimanche dans la ville