Samedi 17 décembre 2016 — Dernier ajout lundi 19 décembre 2016

L’Evangile du dimanche 18 décembre 2016 Enregistrer au format PDF

4è dimanche de l’Avent Is 7,10-14. / Ps 24(23),1-2.3-4ab.5-6. / Rm 1,1-7. / Mt 1,18-24.

Par l’oracle de l’Emmanuel, Isaïe incite le roi Akhaz à garder confiance en Dieu, alors qu’il est menacé -lui et sa dynastie- par deux rois dont celui d’Israël. Il lui annonce que Dieu lui adressera un signe : la naissance d’un enfant dans la famille royale, et que la coalition ennemie sera anéantie. En Matthieu, dans un contexte d’occupation romaine, l’ange stimule aussi la confiance en annonçant la naissance de Jésus. Il rassure Joseph le Juste -l’enfant à naître vient de l’Esprit Saint et non pas d’un autre homme- et lui révèle sa mission : prendre Marie comme épouse et reconnaître son enfant qui vient de Dieu. Jésus est donc introduit dans la descendance de David sans antécédents humains. Ainsi, le Christ ne peut être défini uniquement par une hérédité humaine mais aussi par son essence divine, sur l’initiative de Dieu. Comme Joseph, invité à se dépasser dans sa paternité idédite, l’Avent nous pousse à nous dépasser dans notre marche laborieuse vers notre pleine humanité.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 1,18-24

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : ‘Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel’, qui se traduit : « Dieu-avec-nous » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse,

Illustration : Jardinier de Dieu

Voir en ligne : Dimanche dans la ville