Samedi 17 février 2018 — Dernier ajout lundi 7 mai 2018

L’Evangile du dimanche 18 février 2018

1er dimanche de Carême Gn 9,8-15. / Ps 25(24),4bc-5ab.6-7bc.8-9. / 1 Pierre 3,18-22. / Mc 1,12-15.

Les eaux et le désert sont deux lieux d’épreuves pour les hommes. Noé a affronté pendant 40 jours les eaux mortifères. C’est alors que Dieu lui annonce son intention de mettre fin au Déluge. Quant au désert, c’est un lieu ambivalent dans la Bible : habitat des forces du mal, c’est aussi le lieu choisi pour prier. On y vit des grandes rencontres et des grandes solitudes. Pour Israël, c’était le lieu de la fidélité et celui de la trahison. C’est le lieu des tentations. Marc ne décrit pas les tentations de Jésus mais désigne le désert comme lieu où l’on choisit Dieu. Nos déserts ne doivent pas nous effrayer car Dieu nous aide à tirer de nos épreuves une source inépuisable d’eau vive. Notre défi est de garder notre cap et de croire en son aide. Les temps sont accomplis : « Changez, détournez-vous de ce qui vous tient enchaînés ». Le Carême nous appelle à nous libérer de nos attirances, nos tendances, et à vivre selon l’Évangile. Nous voici invités à cultiver trois valeurs : la prière, le jeûne et le partage. Sachons en découvrir les fruits.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 1,12-15

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit pousse Jésus au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Illustration : Jardinier de Dieu

Préparons dimanche

Voir en ligne : Dimanche dans la ville