Samedi 1er septembre 2018 — Dernier ajout mercredi 5 septembre 2018

L’Evangile du dimanche 2 septembre 2018

22è du T.O - Dt 4, 1….8 ; Ps 14 ; Jc 1, 17-27 ; Mc 7, 1-23.

Écouter la Parole de Dieu, la mettre en pratique conduit à la vie ; voilà ce que nous entendons dans la première lecture de ce dimanche : « maintenant, écoutez les décrets et ordonnances du Seigneur … pour que vous les mettiez en pratique…Ainsi vous vivrez … » ; l’auteur ajoute « ils seront votre sagesse et votre intelligence » ; Ce qui rappelle que la loi de Dieu, sa Parole, engage toute la personne.
L’évangile nous montre Jésus face à des hommes très désireux d’appliquer la loi de Moïse. Ils distinguent ceux qui appliquent la loi à la lettre, les purs et les autres, les impurs, ceux qui n’obéissent pas à cette loi ; c’est une vraie discrimination entre les gens fréquentables et les autres. Jésus dénonce leur hypocrisie, il essaie de leur faire comprendre que pratiquer de multiples observances est inutile, si cela mène au mépris des autres. A l’intérieur des rites et pratiques religieuses, le désir de rencontrer Dieu est essentiel, et ce désir conduit nécessairement à s’ouvrir à ses frères. Que l’Esprit nous conduise sur un chemin de vérité !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7,1-8.14-15.21-23

En ce temps-là, les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, se réunissent auprès de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées.
– Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, par attachement à la tradition des anciens ; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de carafes et de plats.
Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas avec des mains impures. »
Jésus leur répondit : « Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, ainsi qu’il est écrit : _ ‘Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi.
C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains.’
Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. »
Appelant de nouveau la foule, il lui disait : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien.
Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. »
Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure.
Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »

Illustration : Jardinier de Dieu

Voir en ligne : Dimanche dans la ville