Samedi 3 novembre 2018 — Dernier ajout lundi 5 novembre 2018

L’Evangile du dimanche 4 novembre 2018

L’amour de Dieu, source de l’amour du prochain

31e dimanche du T.O.- Dt 6,2-6. / Ps 119(118),97.99.101-106. / Hb 7,23-28. / Mc 12,28b-34.

En 1re lecture, le croyant est d’abord invité au respect de Dieu puis à l’écoute de Sa parole. Une attitude d’écoute, de réceptivité, d’accueil. « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur " autrement dit : Toute ta personne sera mobilisée pour l’amour de ton Dieu et l’amour du prochain. Le cœur -au sens biblique- est le tout de l’homme intérieur. Il mobilise conscience, mémoire, intuition, force morale. Dans le cœur résonnent toutes les affections, germent les décisions et projets. Enfin, c’est dans le cœur que s’enracinent l’attitude croyante et la fidélité à Dieu. L’amour de Dieu se vérifie donc dans l’amour du prochain, et le scribe a compris que tous les gestes rituels n’avaient de valeur que par l’engagement profond de l’âme. Les paroles de Jésus sont un encouragement à persévérer : pour travailler à la construction du royaume de Dieu, il faut que l’amour guide nos relations avec tout autre… en qui Dieu réside.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 12,28b-34

En ce temps-là, un scribe s’avança pour demander à Jésus : « Quel est le premier de tous les commandements ? »
Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : ‘Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur.
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.’
Et voici le second : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »
Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as dit vrai : Dieu est l’Unique et il n’y en a pas d’autre que lui.
L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. » Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.

Illustration : Jardinier de Dieu

Voir en ligne : Dimanche dans la ville