Samedi 15 septembre 2018

La paroisse Notre Dame de la Mer s’agrandit … Enregistrer au format PDF

Accueillir …

Depuis le 1er septembre 2018 le relai de Trémuson est rattaché à la paroisse Notre Dame de la Mer.

Le relais de Trémuson accueille la paroisse de Notre Dame de la Mer
Nous sommes invités à participer à la célébration :

samedi 15 septembre 2018 à 18h30

En l’église Notre Dame à Trémuson qui sera suivie du verre de l’amitié à l’Hôtel de ville où le Maire remettra les clés au curé Roland Le Gal.

Accueillir [1], le plus difficile est de comprendre quelles peuvent être les difficultés de ceux qui veulent nous rejoindre ou à qui nous demandons de nous rejoindre. Nos habitudes, nos façons de faire, notre façon d’être, peuvent vite devenir un obstacle. La pente spirituelle, de ceux qui diraient "nous sommes l’Église en ce lieu", inviterait les nouveaux à "s’adapter à nous"
Mais nous sommes de l’Église de Jésus Christ ! Puisque nous avons la chance (la grâce) d’être de Son Église, nous devons accueillir comme Lui accueille. Dans l’Évangile de saint Luc (15, 1-10) les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui " cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux " Alors Jésus leur dit cette parabole : « Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une, n’abandonne-t-il pas les 99 autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Quand il l’a retrouvée, il la prend sur ses épaules, tout joyeux, et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins pour leur dire : “Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !” - Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour 99 justes qui n’ont pas besoin de conversion …
Ou encore, si une femme a dix pièces d’argent et qu’elle en perd une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison, et chercher avec soin jusqu’à ce qu’elle la retrouve ? Quand elle l’a retrouvée, elle rassemble ses amies et ses voisines pour leur dire : “Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé la pièce d’argent que j’avais perdue !” Ainsi je vous le dis : Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. »

Ce que l’on dit de Lui, il faudrait nous efforcer à ce qu’on puisse le dire aussi de notre paroisse. Au regard de ce que chacun et tous ensemble nous sommes invités à faire pour que notre paroisse soit bien une paroisse dont Jésus est la Source, le Pasteur, le Chemin et l’avenir.

Voir le communiqué de l’abbé Roland Le Gal, curé de la Communauté pastorale Communiqué paroisse Notre Dame de la Mer

[1Extrait de la lettre d’accueil de l’abbé Georges Vandenbeusch curé de la paroisse Saint Pierre Saint Paul de Courbevoie (92).