Lundi 5 novembre 2018 — Dernier ajout lundi 29 octobre 2018

Rencontre « Vie en Rural, chances et défis » à Querrien avec le CMR 22

« Vie en Rural, chances et défis »

L’animation de cette journée était proposée par le CMR22, soutenu par les responsables diocésains, soucieux de prendre en compte les réalités rurales, et prenant appui sur la dynamique du synode :
- « …choisir l’Espérance par nos engagements dans la société … »
- « …connaître la réalité sociale et économique de son territoire … »
- « …pour que dans l’esprit de Laudato Si, nous puissions prendre soin de notre maison commune … »
- « …formation, ressourcement des acteurs pastoraux … »

Une petite centaine de personnes se sont mobilisées pour ce rendez-vous rural, au sanctuaire marial ! Soleil et plaisir de la convivialité étaient de la partie.

Interventions en grand groupe et ateliers au choix se sont succédé :
Joseph Sauvé, maire de Plessala (commune nouvelle du Mené), a retracé les bases de son engagement : un passé d’Action Catholique (ACE et CMR), un enracinement local, après des expériences d’éloignement (Cameroun, Brésil, Danemark), installation en agriculture avec des engagements sociétaires (GAEC 5 associés, CUMA), et une orientation progressive vers la transformation et la vente directe en lait.
Appelé à s’engager d’abord dans la vie associative, puis comme élu. Il présente les particularités du Mené, « un pays qui ne veut pas mourir », « un pays qui se prend en main », dont Paul Houée, présent ce jour-là, a écrit l’histoire. Il le salue chaleureusement … Parmi les défis auxquels les élus sont confrontés, il a retenu :

  • L’habitat : 2000 logements communaux rénovés ou construits dans le but de proposer du locatif.
  • La répartition des services sur le territoire : une halte garderie sur la petite commune de St Gouéno.
  • Rendre le territoire attractif : le centre culturel Mosaïque, des équipements pour la vie associative et sportive …
  • Mobilité : la voiture restant incontournable en rural, la commune met en place un réseau de covoiturage.
  • Santé : face à la désertification médicale, la commune s’est engagée sur des maisons de santé.

Dans l’atelier habitat, un autre maire explique son défi : maintenir la population à Ploura’h (380 hab). Son action : une aide financière pour les acheteurs de maisons existantes, plutôt que de viabiliser de nouveaux espaces (15 maisons vendues depuis 2015, souvent rénovées par des entreprises locales). « Notre idée essaime … »
- Atelier lien social : un réseau de 19 visiteurs, mis en place et accompagné par le forum citoyen de la communauté de communes de Lanvollon-Plouha, car « Une visite vaut de l’or pour quelqu’un qui est seul … »
- Atelier vieillissement : la présidente de l’association « Vivons ensemble, des maisons familiales pour nos aînés » a expliqué son projet de maisons conçues pour une famille et plusieurs personnes âgées, étape intermédiaire entre l’autonomie chez soi, et l’entrée en EHPAD
- Atelier scolarité : la DDEC (sa directrice accompagnée de quatre responsables d’établissement) a exposé les positions de l’enseignement catholique, les difficultés à faire vivre les petites écoles et à les maintenir, malgré des atouts mis en évidence, comme la plus grande proximité avec les parents.
- Jeunes en rural : Noémie, la nouvelle permanente MRJC (mouvement rural de jeunesse chrétienne) des Côtes d’Armor et Matthieu, salarié d’un PIJ (point information jeunesse ) ont proposé un jeu de rôles sur les situations des différents jeunes qu’ils côtoient (collégiens, lycéens, étudiants, jeunes travailleurs ) .

Les questions agricoles ont été abordées par Gilles Laudren, ancien directeur de chambre d’agriculture : un état des lieux, les principaux déterminants de l’évolution qu’il entrevoit d’ici 2030 : les changements climatiques, et la nécessaire transition vers l’agro-écologie, l’évolution de la demande des consommateurs … Grande frustration à la fin de l’exposé car le débat aurait été nécessaire, mais nous avons dû ménager le temps de parole des ateliers qui suivaient :

  • Terres agricoles et urbanisation : témoignage de Joseph, diacre et agriculteur, dont la ferme vient d’être concernée par la construction d’un collège. « Au départ c’est la manière qui m’a heurté ! Que les élus présentent des projets en disposant des terres, sans même en informer ceux qui les cultivent ! ». Mais sur le fond il y a des questions : pourquoi artificialiser tant de surfaces ? Construire du neuf serait signe de modernité, mais où est la vraie modernité, quand le bâti existant reste à l’abandon (exemples à Saint-Brieuc)
  • Association Solidarité Paysans : « remettre l’homme debout ! ». Deux bénévoles ont expliqué l’origine et les fondamentaux éthiques de l’association : demande formulée par la personne elle-même, confidentialité, écoute de sa situation globale (pas seulement des composantes techniques ou financières). La personne est respectée dans ses décisions. La complexité des situations amène à travailler en réseau avec de nombreux partenaires, et des professionnels ont été embauchés, dont une juriste. L’accompagnement se fait toujours par un binôme …
  • Association Agriculture Paysanne : « un départ une installation, c’est notre objectif ! On veut créer de l’emploi, avoir des voisins ! ». Dynamisme et militance de la présidente (ancienne permanente MRJC). Accompagner et former des porteurs de projets, souvent non issus du cadre familial, les aider à passer de leur idée à un projet qui tienne la route, en s’appuyant sur des réseaux. Accompagner aussi les cédants dans leur nécessaire cheminement…
  • Association Terre de liens : son but est de créer des liens, de la solidarité humaine et financière pour installer des jeunes, tout en luttant contre la spéculation foncière. Pierre-Yves a témoigné de son installation à Plouguernével, où Terre de liens est intervenu pour mettre en place une SCI avec 122 porteurs de parts (de 250€).

Un temps spirituel terminait cette journée. Un geste, de liens entre nous, symbolique de tout ce tissage de vie en rural : Mgr Moutel invitait à ce qu’il devienne circulation de solidarité, de fraternité, de justice, de Vie …

Contact :
gl-cmr22-secretaire chez orange.fr

https://saintbrieuc-treguier.catholique.fr/chretiens-en-monde-rural/

Présidente : Annie Le Mercier
annielemercier22 chez gmail.com

Voir aussi : Journée CMR : « Vie en rural, chances et défis »

Voir en ligne : Chrétien dans le monde rural