Ne m’appelez pas Monseigneur, mais Onésime !

dimanche 12 septembre 2010
par  Benoît LE NEDELEC
popularité : 1%

In cauda venenum dit le proverbe ; nenni ! la chute d’une homélie ne manque pas parfois de piquant. Relever ce prénom d’Onésime, rare sur nos actes de baptême, est une gageure. Le renvoi à l’esclave de Philémon, cela fait sérieux et on espère que Philémon ne lui en a pas tenu rigueur d’avoir fui avec la caisse ! On dit qu’ Onésime devint plus tard évêque, il put donc prélasser. La mission d’un administrateur à Plérin-sur-mer, n’a rien d’une sinécure, mais une cure tout court.

Foin d’exégèse, poursuivant nos investigations, Onésime est aussi un personnage de fiction burlesque québécois. On le vit dans des courts-métrages muets. Court-métrage pour une mission de 6 mois, soit, mais muet, re-Nenni ! il ne sied pas à un pasteur de se taire, Onésime de Plérin sera donc un homme de Parole.

Un film de 1912, montre un Onésime gentleman détective ! Plérin et Pordic n’ayant rien à cacher le détective nouveau devra donc rechercher, détecter les meilleures bonnes volontés puisqu’il attache de l’importance aux laïcs. Sa quête sera fructueuse, la quête de chrétiens de ressources bien sûr. Daignez de l’Eglise être les fidèles serviteurs, nous dira-t-il !

La revue Yerushalaim (association CŒUR) qui prône la repentance envers le peuple juif donne la plume à Onésime pour publier ses billets. A Plérin-Pordic, la seule repentance d’actualité est celle de nos péchés, mais surtout pour solliciter la Miséricorde. Onésime va donc rouvrir les confessionnaux. Il l’a dit dimanche, le pasteur est dispensateur de sacrements.

Dans un incunable désormais épuisé, j’ai lu qu’ Onésime en grec signifiait utile, Super U tile à vrai dire, et que ce serait une abréviation de l’allemand Ohne Simagrée, abrégé par la suite en Ohne Sim, sans chichi. Quand on pense qu’un Vicaire Général a droit au titre de Monseigneur. Nous n’oserons pas dire Monseigneur Onésime. J’avoue, j’ai rarement vu un puissant renoncer à son titre.

Mais quelle leçon ( il faut bien devenir sérieux in fine) que le disciple ne soit pas plus grand que son Maître lui qui choisit de se faire serviteur « Il est l’Agneau et le Pasteur… »

En araméen c’est le même mot qui signifie serviteur ( esclave ) et agneau !
( Encyclopédie Théo )


Voir le site : Voir vidéo messe d’accueil du Père Gérard Nicole.

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF