« J’aime la galette … savez vous pourquoi ? »

jeudi 9 janvier 2014
par  Rosita CARPIER
popularité : 1%

En ce début d’année, se retrouver pour partager ensemble la galette des Rois sent quelque part le renouveau.

En effet, avec la naissance de Jésus, l’Epiphanie, n’avons-nous pas vécu un temps de grâce nous portant vers une sorte de « renaissance », comme si le curseur du temps était revenu au stade « Commencement » et où l’impossible devenait possible ?

Autour de nous, tout tend aussi vers ce renouveau : le cap sur une nouvelle année, la fin du déclin des jours et le début de leur accroissement, le passage des ténèbres vers la lumière, le bruissement à peine audible de la nature.

Nous avons quitté le passé qui n’est plus, pour nous projeter vers le futur qui n’est pas … mais le présent, dans le Christ, est bien là porteur des commencements sans bruit voire petits et de tous les espoirs …
Bien sûr, il y a bien des raisons de désespérer : la perte d’un être cher, des problèmes de santé, l’isolement, le chômage, les difficultés financières, mais, la vie surgissant dans la mort, il y a aussi tant de raisons d’espérer …
Pour nous chrétiens, le renouveau est là maintenant inscrit par notre Dieu dans notre cœur : un Sauveur nous est né, venu pour recréer et racheter toute chose, l’espérance d’une vie en abondance nous est promise. Notre Foi nous invite donc sans cesse à changer notre regard, sur nous-même, sur les Autres, sur les évènements, en revisitant nos certitudes.
Ce partage de la galette des Rois auquel nous sommes conviés fait partie de ce renouveau à privilégier, de ces commencements où le Royaume de l’Amour (selon notre Pape François) est à portée de main …
Ne passons pas à côté … sachons nous rassembler ce dimanche 19 janvier pour expérimenter notre Fraternité et pour en témoigner ?
Sachons répondre à cette invitation en modifiant nos habitudes, en passant outre nos réticences, nos orgueils blessés, pour tendre la main, pour nous réchauffer mutuellement, pour voir dans le Frère qui se soucie de nous Jésus lui-même, pour rechercher en lui la fécondité, le visage du Christ. C’est dans ces petits commencements que dans notre Paroisse, se développera une fraternité vraie, sincère.
Bien sûr, ce moment convivial fait pleinement partie du projet pastoral de la Paroisse : unité/décloisonnement/Diaconia.
Faisons tout pour que ce moment soit signe d’Unité dans notre Paroisse ? N’appartient-il pas à chacun de nous en toute humilité de construire jour après jour cette Unité et pas seulement au Père Jean, pas seulement à l’EAP, pas seulement à un tel et à un tel qui ne peuvent que proposer, induire, motiver …
Cela engage chacun de nous à avoir un cœur de chrétien, ouvert au souci du bien commun que sont nos valeurs chrétiennes, notre Église, notre Paroisse, chaque être humain …
Alors, dans un même élan de cœur, rendons nous disponibles pour partager ensemble la galette des Rois, occasion proposée pour être en communion les uns avec les autres et pour conforter l’Unité de notre Paroisse. Nous contribuerons ainsi à ce qu’elle soit « maison et école de la communion ».


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF