Retour à la maison du Père, l’abbé Jean Gaubert nous a quittés

lundi 3 février 2014
par  Communauté Pastorale du Littoral Ouest
popularité : 1%

Tonton Jean,
Un grand, un grand bonhomme … Une force de la nature … Une force tout court !
Prêt à renverser les montagnes pour aider les gens dans l’adversité …
Il le faisait naturellement, modestement, discrètement …
On ne pouvait qu’apprécier sa simplicité et sa sincérité, pas de chichi !
La puissance de sa foi le motivait, c’est sûr, mais il n’exigeait pas que les autres la partage pour s’entendre avec eux. Il leur demandait simplement d’être sincères, honnêtes.

En famille, c’était le tonton rigolo qui partageait sa bonne humeur, toujours le mot pour rire.
J’ai appris avec lui le plaisir de trouver le bonheur dans les choses simples : les parties de pêche, les ballades, le jardinage, les bains de mer … Pour le bricolage, souvent
‘’système D’’, mais ça marchait … Il avait l’art de s’adapter aux situations, sans dramatiser … Mais attention, derrière sa bonhomie se cachait un homme très cultivé.
Quelques voyages aussi lui auront permis d’approfondir ses connaissances et de les partager.
Sinon, je suis un peu jeune pour être le témoin de tout son parcours. Mais je sais qu’il a toujours eu un dynamisme communicatif et un grand sens du partage.

Tonton, tu as fait du bon boulot, beaucoup de bien autour de toi. Repose en paix !
Un grand merci. Merci …
Témoignage de son neveu lors des obsèques au Cèdre le mercredi 8 janvier.

Jean Gaubert avait eu la chance de connaître Jésus dès l’enfance, et, dans la force de sa jeunesse, il avait engagé sa vie à le suivre, puis à témoigner de lui, comme prêtre, dans les paroisses où l’évêque l’enverrait.
Avec fougue, il s’est dépensé dans l’accompagnement des jeunes de Ploufragan et de Pleudihen, à la belle époque de l’Action Catholique. Dans les paroisses où par la suite il a exercé la responsabilité de pasteur, La Vicomté, Plouagat et Plourhan, il est resté fidèle à ces populations dont il se sentait naturellement si proche.

Ici, à la maison de retraite, Le Cèdre, le P. Jean Gaubert faisait notre admiration par sa façon tranquille de voir venir la mort. Lui qui avait été doué d’une force peu commune, il avait certainement souffert de voir progressivement et inexorablement décliner son énergie.
Mais, sans refuser l’aide de la médecine, il avait vite compris que le combat était perdu et c’est sans illusion, avec une grande patience et en toute conscience, qu’il se préparait à la mort.

Il avait demandé à recevoir le sacrement des malades et depuis qu’il ne pouvait plus venir concélébrer avec nous à la chapelle, il recevait chaque jour la communion, avec la piété toute simple mais vigoureuse qui l’a toujours caractérisé.

Père Maurice SAUVE,
Supérieur de la maison de retraite Le Cèdre


PS :

Voir aussi article Décès de l’Abbé Jean Gaubert

NB : La messe du dimanche 2 février, était célébrée en l’église de Plourhan à l’intention du Père Gaubert.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF