Bonne et joyeuse quarantaine à tous !

lundi 3 mars 2014
par  Loïc LE QUELLEC (abbé)
popularité : 1%

En ce premier mercredi de mars, nous entrons en Carême et nous avons déjà en vue l’aurore du matin de Pâques. Dieu vainqueur en son Fils de tout ce qui fragilise, défigure et déshumanise l’homme. Dieu qui ouvre et propose à l’homme un passage et le renouvelle au plus intime de lui-même.
N’ayons pas peur d’exposer nos vies et nos consciences à cette Bonne Nouvelle. Laissons la nous critiquer et nous remettre en question de l’intérieur. Le temps du Carême nous convoque à une conversion : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ».
Donnons-nous la possibilité de changer, donnons à ceux qui nous entourent et que nous enfermons parfois dans nos préjugés la possibilité de changer. Ne nous chargeons pas de les changer, confions ce travail à l’Esprit Saint qui nous pousse avec le Christ au désert. Intéressons-nous à notre propre conversion. Confions-nous également au travail de l’Esprit.
De quoi jeûnerons-nous ?
Quelle tendance et quelle mauvaise habitude chercherons-nous à maîtriser et à combattre ?
Comment allons-nous renouveler notre façon de prier et laisser la Parole de Dieu nourrir nos vies en particulier dans les sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation ?
Quelle sera notre aumône ?
Comment renouvellerons-nous notre façon de donner ?
Comment tout cela sera-t-il concret ?
Moins de télé, d’internet, d’alcool, de tabac, de commérage, plus de temps gratuit en famille, d’attention à tel malade de notre entourage, lecture quotidienne et attentive de l’évangile, participation à l’eucharistie en semaine, médiation quotidienne proposée par un site internet pour accompagner le temps du Carême … là encore prenons une petite décision. .. que ferons-nous concrètement ? Décidons … agissons…

Le chantier est énorme ! Ne nous décourageons pas ! Le temps du Carême est le temps du renouvellement. Dieu, en son Fils, veut faire en nous toutes choses nouvelles. Dieu ne nous appelle pas à un simple ravalement de façade ! L’eau du baptême n’a pas seulement coulé sur notre tête ! Elle nous transforme de l’intérieur. Prenons ce temps comme un temps de grande joie ! C’est le temps offert d’une rencontre où Dieu se donne tout entier à l’homme et l’homme à Dieu. Le temps d’une rencontre qui ouvre des chemins possibles dans l’impossible.

Bonne et joyeuse quarantaine à tous !


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF