Promenade de Plérin à Pordic par Le Viaduc de la percée

mercredi 12 mars 2014
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

Délaissant pour une fois le bord de mer, vous allez découvrir le viaduc du Parfond de Gouët, le lien pédestre et champêtre entre nos deux villes.
Pour faire courir le train de Saint-Brieuc à Paimpol, l’ingénieur et ingénieux Harel de la Noë a du franchir de nombreuses vallées, comme entre Plérin et Pordic, : le Parfond de Gouët qui est un petit ruisseau au fond d’une vallée profonde.

Pour l’enjamber, notre célèbre « pontifex » a construit un ouvrage remarquable … il y a 110 ans !
C’est le pont le plus imposant de la région, long de 124 mètres, surplombant le ruisseau du haut de ses 34m.
info document -  voir en grand cette image
Que vous veniez de Plérin par le village de Saint-Eloi ou de Pordic par Saint-Haloury, vous ne pouvez le manquer.
Le Conseil Général a bien fait les choses, l’accès au pont est aisé. Abandonné en 1957, il a été réhabilité et aménagé de façon harmonieuse et désormais, c’est un maillon pour les randonneurs entre Hillion et Pordic. Les rails ont été enlevés, le tablier du viaduc est maintenant adapté aux marcheurs.

Le viaduc joignant les deux rives, on ne peut dire s’il est pordicais ou plérinais ; mais le rôle d’un pont n’est-il pas de favoriser les échanges ?

Cédant à votre curiosité, vous ne vous contentez pas d’admirer la vallée luxuriante qui conduit à Tournemine, vous empruntez l’allée forestière qui vous mène au bas de la vallée. La Nature y est sauvage, laissée à elle-même, une superbe quiétude . Le chemin est bien entretenu, seulement des traces de fers des chevaux que l’on rencontre.
De temps en temps du bord de ce Parfond du Gouët, en échappée apparaissent quelques piles du pont. Pas de crainte, bien que centenaire, le viaduc est en excellent état, faisant rougir son frère de Toupin à St-Brieuc.

Mais place aux renseignements techniques trouvés sur internet :
« Pont de chemin de fer contreventé dont le gros-œuvre est construit en moellons de granite et schiste. D’une longueur totale de 124,10 mètres et d’une hauteur de 34 mètres, il est constitué de treize arches en plein-cintre de 7 mètres d’ouverture chacune soutenues par des piles à section évidée en double T rythmées par des tranches en béton armé dissimulées par des bandeaux de brique. »

Harel de la Noë a construit une soixantaine de ponts, mais notre littoral-ouest de la Baie de Saint Brieuc peut s’enorgueillir d’avoir un viaduc si élégant.
Bienvenue donc à Plérin, ou à Pordic.


Portfolio

JPEG - 191.3 ko JPEG - 174.1 ko JPEG - 245.8 ko

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF