Le pape François et le Canon

mercredi 30 avril 2014
par  Kerprat
popularité : 2%

Les canonisations de Rome ont fait beaucoup de bruit dans la Ville Éternelle, pourtant canonisation n’est pas canonnade Elles ont toutefois donné du sens et du son au canon.

En Normandie, on peut se rendre à Mézidon-Canon pour admirer le Château et les jardins de Canon ; la jeune comtesse qui guide la visite serait d’ailleurs plutôt canon.
J’entends encore ses enfants chanter Frère Jacques en canon ; ritournelle sans fin.
Naguère à Guingamp, nous apprîmes un Sanctus, en canon, juste avant le canon de la Messe ; l’important avec un chant en canon c’est de savoir y mettre fin.
Le Royaume-Uni n’hésite pas à tirer des salves de canon (à blanc) pour certains événements royaux. Il y a donc quelques tirs au canon pacifiques.
Ne chantait-on pas pendant la Grande Guerre :
J’entends le son du canon, le canon qui sonne
C’est la voix de nos amants qui nous abandonnent ?

Curieux petit mot canon qui vient, dit-on du grec canon, qui signifiait tige de roseau bien droit. C’est bien connu le canon doit être droit, surtout le Droit Canon. Comme le roseau, le Droit Canon peut se plier aux diverses circonstances, sans casser ? Un roseau un peu jésuite.
Merveille de la casuistique.
Certains Livres de la Bible ont été jugés canoniques par les Pères Conciliaires. Non pas pour faire du bruit, mais assurer une garantie officielle, une autorité. Les docteurs de ce Droit Canon sont des canonistes, non des canonniers.
Nos braves Chanoines, réunis en chapitre canonial assurent la prière diocésaine. Merci à eux.
Les Anglais, plus subtiles que nous, différencient le cannon qui tire des boulets, du canon, le chanoine, qui prie pour nous.
Quant aux facteurs d’orgues c’est avec malice qu’ils qualifient de chanoines les tuyaux d’orgue en montre … qui ne servent à rien sinon à la garniture du buffet d’orgue !
Les noms inscrits sur nos monuments ne nous rappellent-ils pas que souvent la soldatesque fut une véritable chair à canon ?
Le pape François étant dépositaire des Clés de Saint Pierre connaît bien les canons, ces pièces maitresses des serrures.
Pour la bière, la pinte est la mesure, mais pour le vin c’est le canon, un seizième de pinte, notre demi.
Buvons donc un canon en l’honneur des nouveaux canonisés.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF