Laissons jaillir l’Esprit

samedi 10 mai 2014
par  Loïc LE QUELLEC (abbé)
popularité : 1%

Après le Carême et la grande semaine Sainte, nous voici dans le temps pascal.
Dimanche après dimanche nous reprenons conscience que c’est bien le Christ ressuscité qui nous réunit. Il est au milieu de nous, il nous rassemble, nous parle et se donne à nous. Chaque dimanche de l’année, c’est bien le Christ ressuscité que nous venons rencontrer. Sa Parole nous aide à découvrir la profondeur et la puissance de l’Amour dont l’homme est aimé. Il nous apprend à reconnaître sa présence dans nos vies et dans notre histoire. Nous communions à lui. Nous en sommes les témoins. Dieu nous a rencontré et nous ouvre un chemin. En Jésus Christ, Dieu renouvelle nos vies et nous engage avec lui. C’est ensemble que nous cherchons les traces de sa présence et que nous avançons à sa suite.

Traditionnellement, le mois de mai, c’est le « mois de Marie ». La Vierge Marie est « comblée de grâce. » Par son oui, Dieu est venu habiter parmi les hommes. En accueillant le Christ, Marie s’est laissée mettre en route. L’évangile selon saint Luc nous le rappelle en nous relatant tout de suite après l’Annonciation par l’ange Gabriel la visitation de Marie à sa cousine Elizabeth. Accueillir le Christ, c’est le laisser nous mettre en route. Marie est l’image de l’Église. Comme Marie, ensemble nous accueillons le Christ qui nous met en route vers les hommes et les femmes de notre temps pour leur porter la Bonne Nouvelle en leur annonçant, comme Marie, les merveilles que Dieu fait pour nous.
Dans notre diocèse, comme chaque année, le troisième dimanche de mai, aura lieu le grand Pardon de saint Yves. En son temps, saint Yves aussi a cherché à accueillir le Christ. Il s’est laissé renouvelé par lui. Sa rencontre et son amitié du Christ l’ont poussé vers les plus petits et les plus humbles que le Seigneur veut élever et combler de biens. Il fut en son temps témoin de la Bonne Nouvelle et le reste encore pour nous aujourd’hui avec bien d’autres hommes et femmes connus et inconnus qui se sont laissés rejoindre et renouveler par le Christ.

Et nous aujourd’hui, comment sommes nous poussés vers celles et ceux qui ont faim de justice et de paix ? Comment rendons-nous témoignage à l’amour de Dieu qui s’étend d’âge en âge ? Quels appels entendons-nous ? Comment y répondons-nous ? N’ayons pas peur ! Celui qui appelle donne la force de répondre. Comme saint Paul le dit aux Romains : « ne brisons pas l’élan de notre générosité, mais laissons jaillir l’Esprit ! »


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF