L’Evangile du Dimanche 1er Juin 2014


Septième dimanche de Pâques – Ac 1, 12-14 ; I P 4, 13-16 ; Jn 17, 1-11.
Après le dernier repas avec ses disciples, Jésus prie son Père, avant de se rendre au jardin des Oliviers. Plusieurs fois, le verbe « donner « revient dans ses paroles
Sa gloire a été d’accomplir la volonté du Père, et il l’a fait en donnant sa vie.
Le Père qui lui a donné tout pouvoir, lui a aussi donné ses disciples. Jésus prie pour ceux que le Père lui a donnés, là en Palestine, et aussi pour ceux des temps à venir, c’est-à-dire, pour nous-mêmes. Nous sommes en quelque sorte des cadeaux du Père à son Fils ! Et il en est fier : « je trouve ma gloire en eux ! », dit-il.
Le texte des Actes nous montre la première communauté en prière après « que Jésus s’en est allé » . Ils prient, tous ensemble, dans l’attente de l’Esprit promis par Jésus. A chaque eucharistie, avant et après la consécration, les chrétiens rassemblés continuent de demander ce don de Dieu. Car ils n’ont jamais fini de l’accueillir dans leur vie.

JPEG - 8.8 ko Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,1-11a

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il leva les yeux au ciel et pria ainsi : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie.
Ainsi, comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
Or, la vie éternelle, c’est de te connaître, toi, le seul Dieu, le vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus Christ.
Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais confiée.
Toi, Père, glorifie-moi maintenant auprès de toi : donne-moi la gloire que j’avais auprès de toi avant le commencement du monde.
J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé fidèlement ta parole.
Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi,
car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis venu d’auprès de toi, et ils ont cru que c’était toi qui m’avais envoyé.
Je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés : ils sont à toi,
et tout ce qui est à moi est à toi, comme tout ce qui est à toi est à moi, et je trouve ma gloire en eux.
Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m’as donné en partage, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF