Anne Thérèse Guérin, devenue Sainte Mère Théodore

jeudi 7 octobre 2010
par  Gwenola FARAMUS
popularité : 1%

Peux-tu rédiger un article sur Mère Théodore ? m’a-t-on demandé l’autre jour. Quel grand honneur c’est pour moi, mais pourquoi moi ? Et que dire sur cette grande Dame que les lecteurs ne sachent déjà ? Tant de textes ont été écrits sur elle.

De ce que je retiens principalement des témoignages la concernant, Anne Thérèse Guérin, devenue Mère Théodore entretenait des relations toutes particulières avec chacune des personnes qu’elle côtoyait, petite ou grande, amie de longue date ou simple paroissien venu lui demander un peu d’aide. C’est aussi, me semble t-il, ce que chacun ressent aujourd’hui, lorsqu’il est question de communier avec elle, par la prière ou par une simple pensée. Pourtant, lorsque l’on me le demande, j’ai du mal à expliquer le lien qui me rattache à elle. Elle est à la fois si proche (on se serait sans doute bien entendues à la Fête des Voisins du printemps) et si lointaine, sur l’échelle de la pureté d’âme et du courage.

« Notre » mère Théodore comme on a l’habitude de dire par ici. Il ne faut pas, je pense, y voir là un signe d’exclusivité, mais plutôt celui d’un lien bien particulier, d’une grande affection pour cette figure maternelle, aimante et protectrice, qu’elle représente pour nous, et vers qui se tourne toute âme qui aspire à un millième de son courage et de sa ténacité. La ténacité, c’est bien là un trait de son caractère qui ressort de ses récits. Car elle ne lâchait rien, Mère Théodore. Entêtée elle l’était, mais après tout, elle était bretonne, non ?
Et cela lui a bien servi pour accomplir sa mission. Lorsqu’elle était convaincue du bien-fondé de son action, et guidée par la Divine Providence, elle ne reculait devant aucun obstacle. Ni la maladie (on la disait de santé fragile), ni les voyages risqués, ni les nombreux opposants (hommes de pouvoir machistes, ou simples voisins effrayés par son élan) ne lui ont fait douter de sa mission. Et elle en a surmonté des épreuves ! La disparition rapide de son frère et de son père alors qu’elle était enfant, les missions d’enseignement dans des quartiers difficiles, la fondation de sa propre Congrégation à St Mary of the Woods , Indiana, région américaine hostile dans tous les sens du terme… un Sacré personnage notre Mère Théodore, bien en avance sur son époque.
C’est d’ailleurs ce qu’en disent ses « filles », les Sœurs de la Providence de St Mary of the Woods que j’ai eu la chance de rencontrer chez elles aux USA et à Etables à diverses reprises. Un an passé auprès d’elles m’a permis de faire plus ample connaissance avec mère Théodore, à travers l’héritage qu’elle a pu leur laisser.

J’y ai rencontré des femmes d’actions, bien que retraitées pour la plupart d’entre elles. Elles ont toutes été d’abord enseignantes ou soignantes, puis placées au service de paroisses, d’associations d’aide sociale ou médicale ou de la gestion de la Congrégation. Telles des fourmis infatigables, elles sont actives jusqu’à leur dernier souffle. Travailleuses, certes, mais les Sœurs de la Providence n’en sont pas moins des femmes rayonnantes, chaleureuses, toujours prêtes à rire autour d’une soirée pizza/bière ou de s’affronter verbalement (sans agressivité aucune) pour supporter leur équipe favorite lors du SuperBowl (grande finale du championnat de Football Américain).

D’où leur vient donc toute cette énergie ? « From our faith my dear ! From Mother Theodore ! » (= de notre Foi, ma chère, de Mère Théodore !) m’a t-on répondu un jour. « Pourquoi crois tu qu’on vive aussi âgées ? C’est parce que la prière est le meilleur des anti-dépresseurs, que la vie en communauté permet de toujours trouver une amie sur qui compter, et que vivre avec le but de rendre le monde meilleur vous tient motivé jusqu’au bout. » « Et quand on se sent fatiguées, qu’on sent que Dieu va nous rappeler à lui, on n’est pas triste, car on va retrouver Mère Théodore ! »

Je crois qu’un tel exemple de sagesse défie bien tous les discours politiques… Mère Théodore est un grand modèle de force et de courage pour de nombreuses personnes, religieuses ou laïques, de tout âge et de toute nationalité. C’est pour lui rendre hommage et la remercier que sa fête sera bientôt célébrée à travers le monde.


Commentaires

Anne Thérèse Guérin, devenue Sainte Mère Théodore
jeudi 14 octobre 2010 à 07h11 - par  Dominique Giraud

Il est vrai que nous avons beaucoup d’articles et de connaissances sur sainte Mère mais j’ai deux interrogations.

Pourquoi le jour de sa fête a-t-il été fixé non pas le jour anniversaire de sa mort qui est la date normale des fêtes des saints mais le jour de sa canonisation, ce qui est une espèce de contre-sens théologique ?

Pourquoi sainte Mère Théodore est si peu présente et tant délaissée. Il est très rare qu’il soit fait mention d’elle dans l’église catholique y compris dans notre région et dans notre diocèse ? Elle est une des très rare saintes bretonnes mais elle n’est jamais citée, très rarement invoquée y compris dans sa paroisse natale.

Et que dire du fait que cette si célèbre tagarine ne soir même pas honorée dans sa propre commune : même pas un nom de rue, même pas la moindre mention lorsque l’on parle d’Étables-sur-Mer, même pas une école catholique qui porterait son nom d’autant qu’elle a fait tant dans l’enseignement !

S’en est presqu’une honte…

Dominique Giraud

jeudi 14 octobre 2010 à 09h27 - par  B L N

Pas facile de donner des réponses satisfaisantes !
le jour de la Sainte Théodore semble avoir été fixé par Rome !
c’est vrai qu’à Etables, et dans toute la paroisse, on ne l’invoque pas souvent.
Pour la commune, il faudrait saisir un conseiller municipal catho , ça doit bien exister.Je pense qu’on est frileux, après avoir connu une Eglise plutôt monopolisante, on est maintenant dans les catacombes. Minorité nous sommes, mais ne devrions pas être invisibles. N’étant pas tagarin, je m’arrête là.
mais reste ouvert à toute évolution !
en tout cas nous sommes heureux d’avoir bénéficié de l’aide de cette sainte, d’où l’ex-voto placé dans l’église .
B.L N

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF