Le Projet pastoral

S’inscrire dans une dynamique d’accueil
jeudi 10 juillet 2014
par  Roland Le GAL (Abbé)
popularité : 2%

Au mois de septembre prochain, en devenant votre nouveau curé, je vais m’inscrire dans l’histoire de la paroisse Notre Dame de la Mer. [1]

Pour m’inscrire, je compte sur chacun et chacune d’entre vous. Vous allez m’aider à entrer dans votre histoire, l’histoire de votre paroisse, l’histoire de la vie des habitants des communes de Tréméloir, Pordic et Plérin.

Avec les prêtres de la paroisse et l’Equipe d’Animation Paroissiale (E.A.P.), j’ai pris connaissance du travail de réflexion et de concertation que vous avez mené durant toute cette année pastorale. De cette mise en mouvement, un projet a pris corps. Il se veut un projet missionnaire pour annoncer l’Evangile dans les cultures d’aujourd’hui. Il se veut un projet missionnaire qui nous renouvelle dans nos habitudes, dans nos pratiques. Il se veut un projet missionnaire qui désire répondre à des pierres attentes. Ainsi, pour les trois années à venir, nous porterons ensemble cet élan évangélique selon trois axes :

  • la foi
  • l’espérance
  • la charité.

Dès la rentrée pastorale de septembre prochain, nous passerons à l’étape des travaux pratiques. Il s’agit ensemble de mettre en œuvre cette première orientation. Pour ce faire, nous porterons particulièrement notre attention sur l’Accueil. Plus qu’un mot, c’est une attitude à épouser afin qu’elle devienne naturellement une posture évangélique. Le Christ nous rappelle notamment cette magnifique posture de l’accueil, lorsque, après avoir lavé les pieds des apôtres, il leur dit : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même ; et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé ». (Jn13, 20)

Ainsi, dès le dimanche 28 septembre, Pardon de Notre Dame de mer, et fête de lancement de l’année, nous mettrons notre communauté et notre cœur aux colorations de l’accueil afin que tout au long de l’année, nous soyons des éveilleurs de l’accueil et des acteurs d’accueil. Car si l’accueil nous semble un mot facile à entendre, il demande patience et écoute pour sa mise en pratique. Nous sommes ainsi appelés à emprunter le chemin de Jean le Baptiste dont sa mission consistait, sous la mouvance de l’Esprit Saint, à préparer les chemins du Seigneur, et « à préparer au Seigneur un peuple capable de l’accueillir. » (Lc1, 17)

Bonnes vacances et continuons de pratiquer le sens de l’accueil !



Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF