Dis, pourquoi ?

lundi 28 juillet 2014
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

« Ce sont les questions qui font le philosophe » Paul Valéry

La période des « pourquoi » vers 3 ans :
Une étape importante dans le développement de l’enfant

Mère de 4 enfants et orthophoniste, voici le témoignage d’une maman experte
« Vers 3 ans, la parole de l’enfant commence à se développer considérablement : son répertoire lexical (vocabulaire) s’étoffe de plus en plus, jusqu’à 10 mots nouveaux par jour. L’enfant, devenu acteur, enrichit son vocabulaire dans les activités de la vie quotidienne tels les jeux de faire semblant (dînette, poupées …) mais également en questionnant les adultes.

Peu à peu, il prend conscience du monde qui l’entoure, c’est le début de la socialisation correspondant à l’entrée à l’école. Cette phase de développement de l’enfant coïncide avec la période des « pourquoi » : quel parent n’a pas eu le droit un jour à tout un tas de pourquoi de son tout petit auquel il ne connaissait pas toutes les réponses ou qui le mit mal à l’aise ? Et à peine avait-il essayé d’y répondre qu’une nouvelle avalanche de pourquoi lui tombait dessus ? Quel parent, un peu dépassé par toutes ces questions et légèrement agacé, n’a pas été tenté de répondre « va voir ton père » ou « demande à ta mère » ?

Pourtant, cette période des « pourquoi » semble être une étape essentielle dans la construction de l’enfant, celui-ci cherchant des réponses afin de mieux appréhender le monde qui l’entoure. Il est donc important de lui répondre de la façon la plus sincère possible, sans forcément tout dire lorsque des questions par exemple autour de la sexualité sont posées afin de ne pas choquer l’enfant, sans lui mentir non plus et en lui expliquant également que les adultes ne connaissent pas forcément toutes les réponses aux questions. En étant sincère dans les réponses, cela permet de poser un cadre rassurant pour l’enfant et d’établir un réel lien de confiance avec lui. »
C.M

Le jeune enfant en posant cette question importante ne se montre-t-il pas un peu philosophe ?
Adultes, c’est plus souvent les questions : qui, où quand et comment que nous posons. Ne serait-il pas urgent de s’interroger sur le pourquoi des gens, des choses et des évènements ?
Pourquoi est d’abord un adverbe qui sert à s’interroger sur la cause ou la finalité d’un acte ou d’un fait.
C’est aussi un substantif, chercher le pourquoi des choses.
Se poser la question pourquoi, c’est chercher le sens, question métaphysique, mais éminemment existentielle.
Pourquoi sommes-nous sur la Terre ?
Pourquoi tant de haine, tant de malheurs ?
Pourquoi la mort ?
Pour quoi vivons-nous ? Quelles sont nos valeurs, qu’est-ce qui nous motive ?
« Pourquoi regarder vers le Ciel ? « demandait l’ange lors de l’Ascension de Jésus.
M’est avis que regarder devant soi, pour savoir où l’on va est assez élémentaire et devrait être primordial Tout adulte est un chercheur de sens. Trouver la réponse, la clé d’une énigme, quelle satisfaction intellectuelle !
Toute chose, tout projet s’éclaire de sa finalité, même si c’est une télé finalité.
Enfin, à chacun pendant ses vacances, allongé sur le sable, ou contemplant le ciel étoilé, de se demander :

pourquoi est-ce si beau ?

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF