3e pardon de Notre Dame de la Mer et messe de rentrée paroissiale

mercredi 1er octobre 2014
par  Jean-Louis KERVIZIC, Roland Le GAL (Abbé)
popularité : 1%

Une quarantaine de jeunes marcheurs se sont retrouvés à la chapelle St Eloi à Plérin pour une marche pèlerine en direction de l’école Sainte Anne de Pordic où les attendait les adultes et les enfants qui avaient, eux, une matinée de réflexion autour de l’accueil et, pour les enfants, une animation pour s’accueillir les uns les autres en ce début d’année.

A 10h45 avant de partir en procession vers l’église Saint Pierre, l’abbé Roland Le Gal a présenté à l’assemblée 4 jeunes : Clément, Jean-Edern, Charlotte, Hubert qui depuis quelques dimanches, présents dans le chœur ont découvert le rôle de servants d’autel et il a procédé à la deuxième étape de leur démarche (générosité, discrétion, joie, régularité et fidélité) de service qu’est la remise du vêtement blanc.
Les servants d’autel ont un rôle spécifique dans la liturgie : leur fonction est importante parce qu’ils se mettent non seulement au service du prêtre qui préside mais aussi au service de la prière communautaire et comme les prêtres, les servants ont aussi une tenue : l’aube blanche signe de leur baptême. Ce vêtement blanc leur a été remis par d’autres servants. Un nouveau pas vers leur nouvelle fonction de service de l’autel qui les aide à découvrir l’amour de Dieu.
La procession de l’école Sainte Anne à l’église fut ponctuée de prières et de chants.
L’assemblée paroissiale présente tout au long de la procession, puis dans l’église, bien fleurie (merci Thérèse), pour assister au pardon de Notre Dame de la Mer mais aussi à la messe de rentrée puisque ce dimanche était pour notre communauté paroissiale : pardon, messe de rentrée et dimanche en famille …

Lors de son homélie, notre curé Roland nous a fait passer un message sur l’évangile de ce dimanche : Dire et Faire.
" Voici une parabole simple, facile à comprendre.
Et pour vous, les enfants, est-ce toujours facile de dire et de faire ? Et pour nous les adultes, nos paroles et nos actes sont-ils toujours en adéquation ? qu’avez-vous retenu ?
Or, il s’agit d’agir selon cet adage :
Je dis et je fais…
Alors, nous pouvons dire que Dieu nous invite à faire sa volonté même si au début nous pouvons être réticents, pas prêts à le faire.
Seulement la conclusion qu’apporte l’évangéliste, ça alors, c’est un peu fort, ça semble dépasser les bornes : prostituées, publicains, tous ces gens catalogués comme pécheurs, les voilà au ciel avant nous. Un tel saut de registre pourrait choquer sauf si, nous refusons d’aimer comme Dieu aime.
C’est d’abord un amour qui permet de dire non, en faisant confiance à la capacité de chacun de réfléchir ; un amour qui rend libre d’aimer en retour : on est passé de l’esclavage de la loi à la liberté apportée par Jésus de choisir Dieu.
"

Après l’Envoi, Roland est revenu nous annoncer que l’ordination de Paul (Plantet) aura lieu à l’église de Pordic en raison des travaux à la cathédrale de Saint-Brieuc. Lors de l’accueil du nouveau curé à Pordic, le maire souligna l’importance de l’église qui comme il dit est presque « la cathédrale de la paroisse » … il ne croyait pas si bien dire, en effet, l’église servira de cathédrale (avec l’accord de notre évêque Mgr Moutel) fin novembre pour l’ordination du 2e diacre de la paroisse.

Après le pot de l’amitié dans la cour des salles paroissiales, beaucoup de paroissiens se sont retrouvés au collège Saint Pierre pour le repas paroissial, servi par les enfants et les jeunes et ponctué d’histoires et de chansons.


Voir le site : Evangile du Dimanche 28 septembre 2014

PS :

Photos Jean-Louis Kervizic - Paul Plantet


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF