L’Evangile du Dimanche 5 Octobre 2014


Vingt-septième dimanche du Temps ordinaire -. Is 5, 1-7 ; Ps 79 ; Mt 21, 33-43.
Pour parler de l’Alliance entre Dieu et son peuple, Isaïe, le psalmiste, utilisent l’image de la vigne. Image familière que la vigne pour Israël ! Isaïe présente Dieu comme le propriétaire vigneron qui fait tout pour sa vigne, veille sur elle, en attend des fruits. Il nomme ces fruits le droit et la justice
Dans l’évangile, l’attention ne porte pas d’abord sur le propriétaire de la vigne ou sur la vigne elle-même mais sur les vignerons à qui elle a été confiée et qui cherchent à s’accaparer les fruits produits, allant même jusqu’à tuer le fils du propriétaire de la vigne, venu leur demander des comptes. Cette parabole adressée aux chefs religieux décrit leur propre attitude à l’égard du peuple et à son propre égard, puisqu’ils demanderont sa mort.
L’alliance pourtant n’est pas rompue définitivement ; Jésus vivant nous dit que Dieu demeure fidèle à son projet. En Jésus mort et ressuscité, « pierre angulaire « , l’Alliance est nouée avec tous les gens de bonne volonté, tous ceux qui s’ouvrent à la bonne nouvelle du Christ, y compris ceux que l’on n’attendait pas.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 21,33-43

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux pharisiens : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage
Quand arriva le moment de la vendange, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne.
Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.
De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais ils furent traités de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ’Ils respecteront mon fils. ’
Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : ’Voici l’héritier : allons-y ! tuons-le, nous aurons l’héritage ! ’
Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
Eh bien, quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il donnera la vigne en fermage à d’autres vignerons, qui en remettront le produit en temps voulu. »
Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C’est là l’œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux !
Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit.


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF