L’Evangile du Dimanche 12 Octobre 2014


Vingt-huitième dimanche . Is 25, 6-9 ; Mt 22, 1-14.
Pour redonner courage à sa communauté dans l’épreuve, Isaïe choisit de belles images : plus de deuil et plus de larmes, un gigantesque banquet rassemble les hommes définitivement réconciliés dans une paix définitive. Ainsi décrit-il la communion de Dieu avec son peuple. Matthieu reprend cette image du festin pour dire que Jésus accomplit les paroles prophétiques d’Isaïe, lui qui est venu parmi les hommes pour les rassembler en un seul peuple dans la paix. Tous sont invités, bons et mauvais, proches et lointains. La parabole de Matthieu se termine par l’exclusion : de celui qui n’a pas revêtu la tenue de noces. Parole mystérieuse pour nous ; Peut-être lui était-il demandé de reconnaître la grâce que Dieu lui fait et de se laisser revêtir par le Christ ?
A l’eucharistie, le Christ nous rassemble, nous rassasie du pain de sa Parole ; nous y devenons un peu plus son corps et notre geste de paix réalise déjà symboliquement la paix que Dieu désire pour tous et engage notre volonté de faire la paix. « Heureux les invités au repas du Seigneur » ; entendrons-nous cette parole de manière neuve en ce dimanche ?

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 22,1-14

Jésus disait en paraboles :
« Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils.
Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir.
Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : ’Voilà : mon repas est prêt, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez au repas de noce. ’
Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent.
Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et brûla leur ville.
Alors il dit à ses serviteurs : ’Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes.
Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce. ’
Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils rencontrèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives.
Le roi entra pour voir les convives. Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce, et lui dit : ’Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ? ’ L’autre garda le silence.
Alors le roi dit aux serviteurs : ’Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents. ’
Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF