Minute papillon !

allégorie de Toussaint
lundi 27 octobre 2014
par  Communauté Pastorale du Littoral Ouest
popularité : 1%

Toussaint de chenille,

Dans ce quartier de Chenilleville, de nombreux voisins s’étaient rassemblés.C’est en effet tres rare qu’une chenille meure.
La solidarité envers la famille attristée se manifestait par beaucoup de marques de sympathie.
Il faut dire qu’elle était jeune cette chenille n’ayant pas encore connu le confort du cocon, elle ne deviendrait jamais chrysalide.

Une vie pleine de devenir venait de s’arrêter.

C’est alors que le vieux Chrysalide le plus ancien dans le stade chenille le plus élevé prit la parole.

Il expliqua à tous que cet état chenille est une étape provisoire, éphémère. Les chenilles sourirent préoccupées par leur appétit vorace et l’euphorie de leur dernier festin de feuille de chou.
Des plus anciens dans leur cocon jouissaient de la béatitude confortable, ne se préoccupant pas le moins du monde d’un éventuel devenir. Le douillet présent leur suffisait. Carpe diem qu’ils disaient ! Ils laissèrent avec indifférence le vieux sage débobiner le fil de soie de son discours.

Voulant élever le débat, et attirer l’attention, le vieux chrysalide confia qu’il avait fait un rêve.

Ses propos furent alors suivis avec beaucoup d’attention. Il décrivit l’évolution de l’espèce qui de chenille devient cocon puis chrysalide. On le crut car l’assemblée, dans sa diversité, confirmait sa thèse.

Dans son rêve, il avait vu les chrysalides se métamorphoser en papillon. Il décrivit les jeux de couleurs chatoyantes de milliers de papillons voletant de fleur en fleur, butinant tous les nectars. Il imaginait même des papillons voyageurs capables de franchir des distances énormes du Canada à l’Amérique du sud.
Beaucoup ne le crurent pas. Comment un ver de terre, même Bombyx, peut-il devenir autre chose qu’un fil de soie. Comment une chenille même nourrie au chêne ou au chou peut-elle aspirer à voler en habit de fête de papillon ? on serait sceptique à moins.

Le vieux Chrysalide, qui connaissait le grec, comme son nom l’indique (le doré) termina son discours funèbre en leur précisant que dans la langue grecque, la langue des dieux, le même mot psychè signifie papillon et âme.

Cette perspective donna alors beaucoup d’espoir.


Commentaires

Minute papillon !
vendredi 31 octobre 2014 à 09h17 - par  A Savina

Inattendu ce message de Tousssaint, à la poésie si légère et si profonde !
Merci au poète, que ne se dévoile-t’il par sa signature ? La lumière ne doit pas rester sous le boisseau…

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF