Sœur Sourire de retour ?

jeudi 4 décembre 2014
par  Kerprat
popularité : 1%

Dans son « cantique des créatures », saint François a rendu grâces pour Frère Soleil, sœur Lune, sœur terre, et notre sœur la mort.

Que n’a-t-il évoqué sœur Sourire ? [1]
Non la chanteuse de « Dominique … … », mais le sourire, puisque la grammaire réclame le masculin.
Le sourire est un langage ; mais nullement un sous-rire, un langage muet, quoique … pas tant que cela !
Dès ses premiers mois, le nourrisson sourit de satisfaction, de contentement déjà social. On dit aussi que le sourire est une arme de séduction, signe qu’il signifie un plaisir ou une joie contenue.
Il faut reconnaître que le sourire est préférable à l’air renfrogné.
Il met en action treize muscles du visage alors que pour froncer les sourcils il en faut soixante-quatre. Ménageons donc notre hypothalamus, qui ; en chef d’orchestre, manage nos sentiments.

Raoul Follereau a écrit un joli poème, il mérite notre méditation :
Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié,
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu’un qui ne sait plus sourire, soyez généreux donnez-lui le vôtre,
Car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres.

Le 13 mai 1883, Thérèse Martin est alitée, en proie à une maladie mystérieuse. Sa famille fait une neuvaine à ND des Victoires ; soudain, le visage de la future sainte Thérèse de Lisieux s’illumine : La Sainte Vierge s’avance vers elle et lui sourit ! Un sourire de guérison puisque Thérèse se releva.
Dans la Bible, le rire est souvent sarcastique ou plein de doute, n’est-ce pas Sara, épouse d’Abraham ?
merveilleuse revanche pour le sourire, puisque leur fils s’appellera Isaac, ce qui signifie Dieu sourit.
Pour illustrer ce billet, admirons l’ange au sourire à la cathédrale de Reims.


Voir le site : L’Ange au Sourire


Commentaires

Logo de Bernard LE NEEL
Sœur Sourire de retour ?
vendredi 12 décembre 2014 à 07h22 - par  Bernard LE NEEL

Le pape François dans son message pour la Paix dit qu’un sourire peut changer une vie ; à voir sur le site du diocèse de saint brieuc

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF