La rénovation complète de l’église de St-Laurent

jeudi 22 janvier 2015
par  Communauté Pastorale du Littoral Ouest
popularité : 1%

En 2012, nous avons fêté les 80 ans de l’église de St Laurent. Ces dernières décennies, peu de travaux ont été réalisés, mis à part le chauffage et l’électricité. Le poids des ans commence sérieusement à se faire sentir sur l’édifice. Il devient urgent d’effectuer des travaux pour sauvegarder ce patrimoine. Une équipe de 4 à 5 bénévoles a travaillé sur le projet depuis 18 mois.

 Le constat

Les diagnostics faits par les différents corps de métier sont clairs. A l’extérieur, le réseau de collecte des eaux pluviales est à revoir, le bâtiment n’a pas de rampe handicapés aux normes. Le portail d’entrée en bois est très endommagé dans sa base. A l’intérieur, le sol est parsemé de trous importants, il avait été réalisé à l’origine à base de sable de mer avec une très faible couche de ciment. Quatre vitraux ont été rénovés mais il en reste 9 à restaurer. Les barlotières qui les maintiennent sont rouillées et menacent de céder, ce qui pourrait faire tomber l’ensemble du vitrail. Les peintures intérieures sont écaillées, noircies et à refaire dans l’ensemble de l’église, y compris les portes. La sonorisation n’a pas été modifiée depuis des décennies. Les bancs et les chaises datent de l’origine. Les bancs sont lourds à manipuler et ne sont plus adaptés au public actuel. Les chaises sont disparates et ont mal vieilli pour certaines.

 Pourquoi ces travaux ?

L’église de St Laurent fait partie du patrimoine. C’est notre responsabilité à tous de l’entretenir pour le transmettre en bon état aux générations futures. Les vitraux de cette église sont parmi les plus beaux de la paroisse Notre Dame de la mer.
St Laurent rend beaucoup service. On y célèbre des messes, le samedi soir, trois à quatre fois par mois, durant toute l’année. Ces messes sont bien suivies par un public fidèle. On y célèbre aussi des obsèques (x par an) ainsi que quelques mariages et baptêmes.
St Laurent est et deviendra encore davantage « le pôle jeunes » de la paroisse et de la communauté pastorale avec l’organisation de nombreuses rencontres facilitées par la proximité de l’école Jean Leuduger qui peut mettre ses locaux à disposition.

 Quels types de travaux ?

On profitera de la fermeture de l’église pour réaliser une bonne rénovation. Après la mise aux normes du paratonnerre du clocher, du réseau d’eaux pluviales, de la rampe handicapée, on s’attaquera à la menuiserie avec la pose d’une grande porte d’entrée neuve et la révision des autres portes. En dehors du chœur, le sol va être entièrement cassé et déblayé pour être remplacé par une dalle béton de 12 cm aux normes. Il sera ensuite recouvert par un carrelage dans la nef et les côtés. Le chœur sera habillé d’un parquet flottant en chêne. Le parvis sera recouvert d’un carrelage antidérapant adapté.
Neuf vitraux vont être restaurés ainsi que leurs grillages de protection. Les peintures vont être entièrement refaites, y compris les portes. La sono sera totalement changée. Les bancs seront remplacés et sur les 100 chaises, environ 35 seront conservées, les autres seront renouvelées.

 Coût et financement

Le total des travaux évalués par les entreprises est compris ente 190 000 et 200 000 €. L’église étant propriété du diocèse, il n’y a aucune participation communale. Le financement du projet se fera sur les bases suivantes : 70 000 € pour le diocèse, 60 000 € pour l’Association des chefs de famille de St Laurent (qui gère la salle Stella) et 60 à 70 000 € pour la paroisse.
Compte tenu de la situation financière de la paroisse qui doit mener d’autres chantiers (salles paroissiale de Pordic, Eglise du Légué, chœur de l’église de Plérin,…), nous mettrons en place à partir de janvier 2015 une souscription auprès des habitants de la paroisse Notre Dame de la mer (Plérin, Pordic et Tréméloir) pour financer les vitraux de St Laurent. Ces vitraux constituent un joyau du patrimoine local. [1]
Enfin, l’église sera fermée à partir du 4 janvier 2015 jusqu’en septembre. Nous disposerons d’un mois pour la vider et les entreprises pourront y accéder à partir du 2 février pour démarrer les travaux.

La Commission patrimoine



Portfolio

JPEG - 50 ko JPEG - 42 ko

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF