L’unification de nos paroisses en « Avent » …

jeudi 25 novembre 2010
par  Jean-Louis KERVIZIC
popularité : 2%

De 10h30 à 12h en l’église Saint-Pierre de PORDIC avait lieu la messe communautaire et en famille de ce dimanche 21 novembre, jour de la fête du Christ-Roi.

Ce temps de partage était en 2 temps :

De 10h30 à 11h15 : un temps de réflexion pour les enfants accompagnés de leurs catéchistes, pour réfléchir sur le pourquoi de ce dimanche : fête du Christ-Roi ?

La fête du Christ-roi est le dernier dimanche de l’année liturgique.

La question de la royauté du Christ lui sera posée par Pilate :

Es-tu le Roi des Juifs ? C’est toi qui le dis que je suis roi.
Qu’as-tu fait ? Ma royauté n’est pas de ce monde.
Tu es donc roi ? C’est toi qui le dis que je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité, écoute ma voix.

Après avoir chanté « dans les pas de Jésus », les enfants ont imaginés comment représenter cette fête du Christ-Roi : la couronne - la croix - le roi. Le P. Gérard Nicole au cours de l’office donnera une explication simple sur la couronne : 3 branches torsadées : celle de « l’Amour », celle de « Vérité » et celle de « Servir » ; chemin que notre Seigneur nous a montré. ( voir la vidéo en fin d’article )

Un temps de réflexion aussi pour les adultes sur la démarche d’unification des deux paroisses de Plérin et Pordic. Après la présentation par le père Gérard NICOLE et l’EAP, chacun a pu s’exprimer sur ses attentes et ses propositions afin de réussir cette unification.

Déjà depuis plusieurs années, sous l’impulsion du P. Eric le Forestier puis du P. Jean Mabundi il existe des outils communs ( catéchèse, bulletin paroissial, EAP … ) mais cela ne suffit pas il faut maintenant aller plus loin dans la réflexion.

Depuis le 1er septembre, le P. Jean Hamon est le seul prêtre disponible pour ces 2 paroisses suite au départ en retraite du P. Eouzan, de la nomination comme curé de Moncontour du P. Gravouille et la nomination en tant que curé d’Etables sur Mer et délégué épiscopal à l’information du P. Mabundi. Le P. Gérard Nicole nommé provisoirement administrateur de la paroisse dans l’attente du P. Loïc le Quellec.

Les paroisses de Plérin et Pordic seront constituées de cinq relais paroissiaux qui seront Plérin centre, le Légué, Saint-Laurent, Pordic et Tréméloir.

Quel nom pour cette nouvelle paroisse ?

Tout ne sera pas décidé en « haut lieu » mais la décision finale appartient quand même à notre évêque, Mgr Denis Moutel, qui viendra rencontrer les paroissiens de nos 2 paroisses le 9 janvier ? date à laquelle sera peut-être instituée notre nouvelle paroisse.

La paroisse.
Extrait d’un texte de Jean Paul II

Tout en ayant une dimension universelle, la communion ecclésiale trouve son expression la plus immédiate et la plus visible dans la paroisse : celle-ci est le dernier degré de la localisation de l’Eglise ; c’est, en un certain sens, l’Eglise elle-même qui vit au milieu des maisons de ses fils et de ses filles.
Nous devons tous redécouvrir, dans la foi, le vrai visage de la paroisse, c’est-à-dire le « mystère » même de l’Eglise présente et agissante en elle. Si parfois elle n’est pas riche de personnes et de moyens, si même elle est parfois dispersée sur des territoires immenses, ou indiscernable au milieu de quartiers modernes populeux et confus, la paroisse n’est pas, en premier lieu, une structure, un territoire, un édifice ; c’est avant tout « la famille de Dieu, fraternité qui n’a qu’une âme ». C’est « une maison de famille, fraternelle et accueillante » ; c’est « la communauté des fidèles ». En définitive, la paroisse est fondée sur une réalité théologique, car c’est une communauté eucharistique . Cela signifie que c’est une communauté apte à célébrer l’Eucharistie, en qui se trouvent la racine vivante de sa constitution et de sa croissance et le lien sacramentel de son être en pleine communion avec toute l’Eglise. Cette aptitude se fonde sur le fait que la paroisse est une communauté de foi et une communauté organique, c’est-à-dire constituée par des ministres ordonnées et par les autres chrétiens, sous la responsabilité d’un curé qui, représentant l’Evêque du diocèse, est le lien hiérarchique avec toute l’Eglise particulière.


Fête du Christ-Roi


Commentaires