L’Evangile du Dimanche 22 Mars 2015


Cinquième dimanche de carême - Jr 31, 31-34 ; He 5, 7-9 ; Jn 12, 20-33.
L’évangile de Jean que nous entendons aujourd’hui nous raconte que des Grecs veulent « voir Jésus ». Ce sont des étrangers ; à travers eux, l’évangéliste nous invite à voir l’ouverture universelle de l’évangile. Que répond Jésus ? « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt… » Par cette réponse à ceux qui veulent le voir, il signifie qu’une vie toute donnée par amour portera beaucoup de fruit. La mort fait surgir la vie. Pour lui, l’Heure est venue d’être élevé sur la croix, élevé par Dieu, « glorifié ». L’Heure est venue où s’accomplit pleinement l’alliance entre Dieu et les hommes, cette alliance qu’annonçait Jérémie et que Dieu inscrit au fond des cœurs : « je mettrai ma loi au plus profond d’eux-mêmes … je serai leur Dieu et eux seront mon peuple » : Voir Jésus ? S’attacher à lui ? Dans sa réponse, il dit encore que là où il est, là sera son serviteur, « celui qui me sert, qu’il me suive ! ». Pas d’alternative. Qu’est-ce que cela signifie pour nous concrètement en ces jours de la Passion ?

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 12,20-33

En ce temps-là, il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque.
Ils abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. »
Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus.
Alors Jésus leur déclare : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.
Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle.
Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.
Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? “Père, sauve-moi de cette heure” ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci !
Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. »
En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : « C’est un ange qui lui a parlé. »
Mais Jésus leur répondit : « Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais pour vous.
Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ;
et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. »
Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

L’Evangile du Dimanche 22 Mars 2015
dimanche 22 mars 2015 à 12h45 - par  Scheidt

Merci parole du seigneur c’est la vie éternel

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF