Un destin unique dans l’histoire …

mercredi 1er avril 2015
par  Yves CORBEL (Abbé)
popularité : 1%

L’histoire nous apprend qu’il existe des hommes exceptionnels qui ont marqué l’évolution et la survie de notre pays, tel le général de Gaule. Ces hommes sont plutôt rares, un par siècle dit-on.
Il est aussi une personne qui a marqué l’histoire de notre monde, l’histoire religieuse : c’est Marie de Nazareth. Une jeune fille toute simple, d’un petit village de Palestine dont on n’aurait gardé le souvenir si elle n’avait dit oui à l’appel de Dieu.
Non, elle ne s’attendait vraiment pas à cela certes, comme toutes les jeunes filles de son temps, elle attendait le messie promis par les prophètes, mais de là à penser que le choix tomberait sur elle, elle était trop humble pour imaginer cela.
Mais les chemins de Dieu ne sont pas nos chemins, ses pensées ne sont pas les nôtres. C’est elle que Dieu va choisir.
Nous savons que depuis l’appel de Dieu à Abraham, Dieu s’est choisi un peuple, le peuple hébreu. Par l’entremise des prophètes, au cours des siècles, Dieu va éduquer son peuple, parfois bien réticent. Il va le préparer à accueillir la venue de son Fils dans le monde.
Pour réaliser ce plan de sauvetage de l’humanité, le temps venu, il appelle Marie toute pure, préservée du péché d’origine, pour cette mission unique dans l’histoire.
« Marie, acceptes-tu d’être la mère du Sauveur, Jésus Christ ? » lui demande l’ange Gabriel au jour de l’Annonciation.
Quand Marie a compris que c’était Dieu qui l’appelait à une telle vocation, elle a dit oui, « je suis la petite servante de Dieu, que tout soit fait comme il me le demande ».
Pour Marie, la croyante, c’est le «  oui  » dans la foi, sans retard, sans réserve, sans retour ; et depuis ce jour Jésus, Fils de Dieu, est né de Marie et de l’Esprit. Ce «  oui  », d’ailleurs, elle aura l’occasion de le renouveler plusieurs fois au cours de sa mission.
La vierge Marie reste donc pour nous un modèle dans la Foi et nous avons raison de lui faire confiance. Elle est des nôtres. Elle est proche de chacun, non pas une promesse, mais une épouse et une mère, attentive à Joseph, son époux, et à Jésus, son enfant. Elle a accompli avec amour les petites tâches de tous les jours.
Nous croyons qu’un jour elle a quitté la vie présente pour rejoindre son Fils ressuscité, mais pour autant, elle ne nous a pas quittés, elle reste attentive à chacun de nous. Nous pensons qu’elle peut présenter nos demandes à Jésus … Que peut refuser un Fils à sa mère ?
Nous la prierons au cours de ce mois de mai dans nos chapelles.
Nous la prierons le 4 mai au Folgoat avec le Mouvement des Chrétiens Retraité (MCR), nous lui dirons notre confiance à Querrien avec les groupes de Présence Fraternelle, le 27 mai et à Lourdes début septembre.


PS :

Marie Silence,

Marie , tu as dit « Faites tout ce qu’il vous dira ».
C’est là ton testament.
Un testament nouveau où le silence fait toute la place, à la Parole.
A la seule Parole : ton Fils.
Ton silence, Marie, est attention extrême
A la tendresse du Père, à la Parole du Fils, au souffle de l’Esprit.
Ton silence, Marie, est écoute infinie des balbutiements de notre foi ,
des frémissements de nos prières, des désirs de notre cœur.
Ton silence, Marie, ouvre l’espace à la présence de Dieu.
Marie, notre Mère, guide notre silence,
Rends-nous attentifs aux murmures de la création.
Rends-nous présents aux appels de nos frères.
Rends-nous accueillants à l’amour de Dieu.


Commentaires

Un destin unique dans l’histoire …
lundi 11 mai 2015 à 22h56 - par  marion

merci de ce beau texte écrit avec beaucoup de courage
bravo de cette belle priére
merci
bonne route
bisous
marion

Site web : Chevalier
Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF