L’Evangile du Dimanche 14 Juin 2015

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 2%

11e dimanche Temps ordinaire
Ezéc. 17,22-24. / Ps 92(91),2-3.13-14.15-16. / 2 Cor. 5,6-10. / Mc 4,26-34.
L’image d’un rejeton pris sur un grand cèdre (message codé en situation d’exil) indique que Dieu relèvera la maison de David. Passereaux et oiseaux désignent les divers peuples de la terre venant se réfugier près du Messie. Dans cet appel à la confiance, nous comprenons qu’il s’agit de Jésus et de son règne universel. Cet appel est repris par Paul qui assure que nous pouvons avoir toujours confiance, quoi qu’il arrive, avec l’assurance que tout sera mis en lumière en présence du Seigneur lors du jugement dernier (Matt. 25).
Comme celle du rejeton, l’image de la croissance du blé rend compte d’un aspect du Royaume de Dieu qui surgit. Jésus a semé et il voit pousser le Royaume de lui-même : la Parole libérée est propagée dans le monde entier. Marc nous assure que Dieu mène à bien son entreprise par une action continue, silencieuse et efficace. Il nous revient, disciples-missionnaires du Christ, de poursuivre cette œuvre de croissance.

« Elle est la plus petite de toutes les semences » (Mc 4, 26-34)Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 4,26-34

En ce temps-là, parlant à la foule, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. »
Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ?
Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF