L’Encyclique pour les … ouailles

vendredi 26 juin 2015
par  Bernard LE NEEL
popularité : 2%

Laudato si’, une encyclique pour les ouailles

Lire toute l’encyclique est toujours une gageure : 9 chapitres, 246 articles, 33 pages dans « la Croix » ! … cela demande du temps et requiert des explications.

Pour le fond, les idées, les propositions, les enseignements, on attendra avec profit les commentaires autorisés.

Mais ce qui frappe pour un chrétien de base, c’est surtout la forme

Cette encyclique est avant tout abordable ; le style est alerte, excluant les termes savants. Elle commence par le fameux cantique de Saint François sur la création, car le pape François dit pourquoi il a choisi ce prénom.
Il a signé cette lettre, mais ne manque pas de citer abondamment ses prédécesseurs, car cela fait quelques décennies que les papes abordent le thème de l’écologie sous différents angles. Il entend ainsi montrer que le Magistère pontifical a de la suite dans les idées.
Depuis quelques années, les évêques du monde entier sont eux aussi sensibilisés à ces problèmes. Et, nouveauté semble-t-il, le pape fait référence aux déclarations et travaux des diverses Conférences Épiscopales, de l’Amérique latine au Japon, en passant par l’Afrique du sud ; Évêque de Rome, primus inter pares, c’est une marque de collégialité, le pape se sentant solidaire et de même pensée que les évêques.
Jusqu’au patriarche Bartolomé qui est cité, bel exemple d’ouverture, d’œcuménisme.
Un geste de modestie du pape, mais aussi un appui … planétaire ! Il se mouille, mais avec ses collègues !

Plutôt que d’employer à chaque chapitre les termes d’éco-logie, d’éco-nomie, des mots grecs signifiant la science de la maison,mais employés à toutes les sauces, il préfère nous parler de la « maison commune ». Quand on emploie un tel mot, comment ne pas se sentir frères d’une même famille, vivant sous le même toit, partageant les mêmes valeurs familiales ? Et en famille, c’est une communauté de vie quotidienne, de souvenirs, de culture propre, une vraie communauté de destin. N’est-ce pas un art de dire beaucoup avec des mots aussi simples ?

Analysant les problèmes d’écologie, le pape pour son 1er chapitre l’intitule « ce qui se passe dans notre maison » ; nous interpellant ainsi sur tant de pollutions qui s’exposent chez nous ?

Sans faire le commentaire des autres chapitres, toujours sur la forme, remarquons qu’il célèbre la beauté de la Création, tout en stigmatisant les atteintes et tout ce qui défigure le monde confié aux hommes. Que du concret qui nous touche de près.

Pour chaque problème étudié, l’obsession du pape François est de voir la place de l’être humain et les conséquences sur les plus fragiles. Les pauvres sont omniprésents dans cette encyclique. Ne sont ils pas les premières victimes de la pollution, des évolutions du climat, et de choix politico-économiques, décidés par des plus nantis ?

Enfin dans les derniers chapitres, pour un appel à plus de spiritualité, il n’hésite pas à se brancher directement sur la Sainte Trinité, l’Eucharistie, et la Reine de la Création. C’est du concret si on peut dire, en tout cas des conseils à notre portée.

Le dernier article de cette lettre s’achève par 2 prières :
La première pour toute la Terre, et tous ses habitants.

Prière pour notre terre
Dieu Tout-Puissant qui es présent dans tout l’univers et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe, répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.
Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs sans causer de dommages à personne.
Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés et les oubliés de cette terre
qui valent tant à tes yeux.
Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.
Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.
Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.
Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.
Amen

Et la 2e : Prière chrétienne avec la création :

Prière chrétienne avec la création
Nous te louons, Père, avec toutes tes créatures, qui sont sorties de ta main puissante.
Elles sont tiennes, et sont remplies de ta présence comme de ta tendresse.
Loué sois-tu.

Fils de Dieu, Jésus, toutes choses ont été créées par toi.
Tu t’es formé dans le sein maternel de Marie, tu as fait partie de cette terre, et tu as regardé ce monde avec des yeux humains.
Aujourd’hui tu es vivant en chaque créature avec ta gloire de ressuscité.
Loué sois-tu.

Esprit-Saint, qui par ta lumière orientes ce monde vers l’amour du Père et accompagnes le gémissement de la création, tu vis aussi dans nos cœurs pour nous inciter au bien.
Loué sois-tu.

Ô Dieu, Un et Trine, communauté sublime d’amour infini, apprends-nous à te contempler
dans la beauté de l’univers, où tout nous parle de toi.
Éveille notre louange et notre gratitude pour chaque être que tu as créé.
Donne-nous la grâce de nous sentir intimement unis à tout ce qui existe.
Dieu d’amour, montre-nous notre place dans ce monde comme instruments de ton affection pour tous les êtres de cette terre, parce qu’aucun n’est oublié de toi.
Illumine les détenteurs du pouvoir et de l’argent pour qu’ils se gardent du péché de l’indifférence, aiment le bien commun, promeuvent les faibles, et prennent soin de ce monde que nous habitons.
Les pauvres et la terre implorent :
Seigneur, saisis-nous par ta puissance et ta lumière pour protéger toute vie, pour préparer un avenir meilleur, pour que vienne ton Règne de justice, de paix, d’amour et de beauté.
Loué sois-tu.
Amen.

Cela ne peut se résumer, alors nous les publions in extenso.

Oui, il faut vraiment lire et méditer cette encyclique , l’Esprit Saint y est vraiment.


Voir le site : Encyclique « Laudato si »

Documents joints

PDF - 112.9 ko
Courrier des lecteurs de La Croix, jeudi 25 juin, présentation de l’encyclique.

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF