« Venez à l’écart » …

mercredi 1er juillet 2015
par  Roland Le GAL (Abbé)
popularité : 1%

La période de l’été, qui se veut pour beaucoup une période de vacances, est aussi l’occasion de goûter aux choses simples du quotidien.

Dans un monde où tout est complexe, où tout s’accélère, nous pouvons avoir le sentiment d’être submergé, voire même de perdre pieds. Aussi, nous aspirons à des moments de recul, de repos, de retrait, pour se retrouver soi-même, pour se retrouver avec d’autres, pour plonger dans nos racines, pour nous laisser déplacer et aller à la rencontre d’autres peuples, d’autres cultures, pour goûter aux joies que nous procure la nature, pour rompre avec la routine.

Dans l’Évangile, au retour d’une activité missionnaire, Jésus invite ses disciples : « Venez à l’écart, dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » (Mc6,31)

C’est une invitation à s’écarter pour un moment du monde et de l’agitation ambiante pour prendre le temps de mesurer le chemin parcouru, pour se donner les moyens de reprendre souffle pour une mission à poursuivre. Se reposer auprès du Christ, c’est faire mémoire des événements vécus, c’est laisser la Parole éclairer notre existence, c’est se préparer à discerner les signes des temps pour ouvrir des chemins d’espérance.

Alors que certains aspirent au repos d’autres attendent une bonne nouvelle comme celle-ci : « Je t’embauche. Viens travailler à ma vigne ».
C’est le paradoxe d’une société où le temps consacré aux loisirs évolue alors que les moyens pour y contribuer, notamment un emploi, et une insertion sociale et professionnelle, ne sont pas au rendez-vous.
Comment ne pas penser à ces familles touchées par le chômage, à ces jeunes qui viennent d’obtenir un diplôme et qui se retrouvent à la quête d’un emploi !
Et pourtant nous lance Jésus-Christ, il y a place pour tous dans ce monde, dans la mesure où le partage, la justice et la solidarité sont premières.
L’année scolaire et pastorale qui se termine aura été riche en nombreux événements. Durant cette première année parmi vous, j’ai été témoin de la vitalité de la communauté chrétienne de la paroisse Notre Dame de la Mer. Chacun aspire désormais à un temps bénéfique de repos pour garder l’élan missionnaire et se lancer de nouveaux défis.

Durant ces mois d’été, nous adopterons l’attitude du Christ qui se fait accueillant et bienveillant à tous et à chacun, lui « qui est venu pour servir et non pour être servi ». Par les rencontres que nous ferons, par les différentes célébrations que nous vivrons, nous donnerons la place à celui ou celle qui nous rejoint car, comme chrétiens, nous sommes « une multitude d’amis » (1) et chacun doit pouvoir se sentir chez nous comme s’il était chez lui.
Bel été. Bonne lecture.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF