Etre Bénévole

mardi 15 septembre 2015
par  Yves CORBEL (Abbé)
popularité : 1%

On en parle beaucoup aujourd’hui. Dieu sait si les appels au bénévolat sont nombreux, tant dans la société que dans l’Église.
Être bénévole, c’est donner son temps de bon cœur, gratuitement, sans attendre, sinon un peu de reconnaissance. Ce qui est parfois oublié.

Le bénévolat est bienvenu dans nos communes, sans la présence d’adultes qui acceptent d’accompagner les jeunes, combien de clubs sportifs tiendraient ?

Le bénévolat est bienvenu surtout dans nos paroisses.
Pour le gouvernement de la paroisse et l’annonce de l’Évangile, le prêtre est accompagné d’une Équipe d’Animation Paroissiale (EAP).
Comment la catéchèse, jadis l’affaire du prêtre, pourrait-elle être assurée aujourd’hui sans le dévouement des catéchistes ?
Pour l’animation des messes du dimanche des équipes de quartier se réunissent à tour de rôle.
Ce sont des laïcs qui accompagnent les familles en deuil et préparent la célébration des obsèques.
Des adultes avec les diacres préparent les fiancés au mariage et les parents au baptême. Ils sont aussi présents auprès des jeunes.
Pour l’accueil au presbytère, tant à Pordic qu’à Plérin, des bénévoles donnent de leur temps pour bien recevoir ceux qui viennent pour qu’ils puissent trouver toujours la porte ouverte.
Sans oublier les personnes qui assurent la composition et l’envoi du bulletin paroissial, ceux qui assurent la visite aux malades et la présence fraternelle, ceux qui gèrent la paroisse et les choses matérielles, ceux et celles qui font le nettoyage des églises et le fleurissement… et tant d’autres services discrets mais efficaces.

Sans l’apport des bénévoles dans nos communautés humaines et chrétiennes, ce serait le risque du refroidissement, quand règne le repli et le « chacun pour soi », sans la fraternité, c’est la tristesse.

Dans sa visite à Cuba le Pape François nous dit que servir les autres n’est pas se servir.

Pour un chrétien donner de son temps aux autres dans le besoin est un impératif, cela en raison de notre vocation baptismale.

Nous sommes faits pour aimer et être aimés, cela en fidélité à l’appel de Jésus qui est venu dans le monde, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour le bonheur du monde.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF