L’Evangile du Dimanche 18 octobre 2015


29è dimanche du T.O.
Is 53,10-11. / Ps 33(32),4-5.18-19.20.22. / Heb. 4,14-16. / Mc 10,35-45.
Le serviteur souffrant dont parle Isaïe ne nous rassure guère. Sacrifié pour réparer les fautes d’un peuple ingrat, le sort du Juste préfigure ici celui de Jésus. Ce n’est certes pas Dieu qui s’est plu à broyer son serviteur, mais c’est parce que son serviteur a connu cette situation extrême que Dieu s’est approché de lui et l’a rendu Juste aux yeux de tous. La lettre aux Hébreux conforte la Grandeur de Jésus ; il est l’intermédiaire unique, la passerelle entre ceux qui viennent de la misère humaine et la richesse de l’amour du Père. Il est passé par les souffrances humaines et peut donc nous secourir efficacement, mais sans toutefois céder aux tentations et au péché dont l’homme s’est rendu coupable.
La recherche de grandeur -pour l’éternité- anime les deux frères disciples de Jésus. Oui, ils suivront Jésus et connaîtront la mort quand l’heure sera venue. Quant aux places d’honneur, c’est Dieu qui en dispose selon ses critères, sachant que ceux qui gouvernent sont manœuvrés par les puissants et peuvent opprimer. Nous sommes appelés à nous mettre en situation de serviteur, mettant nos dons reçus de Dieu au service de tous. Le meilleur de nous-même, ce n’est pas ce que nous gardons mais ce que nous donnons.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 10,35-45

Alors, Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. »
Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? »
Ils lui répondirent : « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. »
Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé ? »
Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Jésus leur dit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez ; et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé.
Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé. »
Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean.
Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir.
Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur.
Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous :
car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

L’Évangile du dimanche est lu et est discuté autour de la table par l’abbé Loïc Le Quelle et Anne Motte tous les vendredis à 11h00.


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF