L’Evangile du Dimanche 8 novembre 2015


8 novembre – 32è dimanche du temps ordinaire- 1R17, 10-16 ; Ps 145 ; He 9, 24-28 ; Mc 12, 18-44
Les veuves dans la Bible, ce sont des personnes pauvres, aux droits souvent bafoués… Celle de Sarepta, dont nous parle la première lecture avait seulement de quoi cuire encore une galette pour elle et son fils quand Elie la rencontre et lui demande à manger. C’est une étrangère et elle fait confiance en donnant ce qui lui reste pour vivre. La veuve aux 2 piécettes lui ressemble-telle ? , Jésus la repère à Jérusalem, dans le temple au milieu de la foule . Elle est pourtant bien silencieuse et discrète !
Jésus entend les deux pièces qui tombent dans le tronc. Il perçoit la vérité de ce don. Cette femme a donné de son nécessaire, remarque-t-il devant ses disciples, elle n’est pas de ces gens riches dont il vient de parler qui veulent être vus et qui s’enrichissent sur le dos des petits, qui exigent le peu que les pauvres ont pour vivre. il rappelle ici avec d’autre mots la béatitude « heureux les pauvres de cœur » ? Ce récit se situe peu de temps avant la Passion. Ce don de la femme préfigure celui que lui-même fera de sa vie en vérité. Quelle est la qualité de nos dons ?. Quand nous en faisons, donnons-nous aussi un peu de notre vie ?

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 12,38-44

En ce temps-là, dans son enseignement, Jésus disait : « Méfiez-vous des scribes, qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat et qui aiment les salutations sur les places publiques,
les sièges d’honneur dans les synagogues, et les places d’honneur dans les dîners.
Ils dévorent les biens des veuves et, pour l’apparence, ils font de longues prières : ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »
Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait comment la foule y mettait de l’argent. Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes.
Une pauvre veuve s’avança et mit deux petites pièces de monnaie.
Jésus appela ses disciples et leur déclara : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres.
Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. »

Podcast de RCF 22 Côtes d’Armor : La 1re lecture du dimanche est lu et commenté tous les vendredis à 11h00 et 19h30 autour de la table par Anne Motte et l’abbé Loïc Le Quellec.


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF