Cultivons la fraternité !

lundi 5 octobre 2015
par  Jean HAMON (Abbé)
popularité : 2%

Si notre République s’honore des 3 valeurs affichées sur le fronton de nos mairies « liberté, égalité et fraternité », nous savons d’expérience combien reste exigeante et fragile la fraternité. Cette belle vertu ne pousse pas spontanément comme, idéalement, on pourrait le penser. Pour qu’elle soit appliquée à tous les niveaux de nos relations humaines,( famille, commune, paroisse, pays…), oui, elle demande à être « cultivée », développée, entretenue soigneusement.

Nous voici particulièrement interrogés en cette période où s’installent l’individualisme, le « chacun pour soi ». Les diverses réactions exprimées les temps derniers au sujet de l’arrivée massive des réfugiés sont significatives de nos mentalités. Nous n’aimons pas être dérangés ni par le proche ordinaire, ni, à fortiori, par celui qui vient d’ailleurs, bouleverser nos modes de vie. Qui donc est mon prochain ? Avec qui se lier d’amitié ? Comment rester soi-même en acceptant les autres, y compris les plus proches, dans la différence de nos cultures, de nos religions, de nos opinions politiques ?

Le pape François rappelait récemment que le lien de fraternité, développé en famille, dans un climat qui porte à l’ouverture à l’autre, est une grande école de liberté et de paix. « C’est bien la famille qui introduit la fraternité dans le monde » et il ajoute « Aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de mettre la fraternité au centre de nos sociétés ( familles, groupes divers, communautés). Alors, l’égalité et la liberté prendront leur juste tonalité. »

Nous pouvons aussi constater que si les hommes ont de l’imagination pour se détruire, pour se rejeter, nous découvrons aussi les heureuses initiatives entreprises, ici et partout, par des hommes et des femmes de bonne volonté qui, simplement et efficacement, tissent dans un quartier, dans un groupe ces maillages de fraternité. Pour s’en rendre compte, il suffit parfois de bien regarder. Jésus avait justement l’art de déceler ces mini réalisations capables de créer un climat propre à l’ amour fraternel. Les « bons samaritains » existent toujours. Nous pouvons les découvrir ; mieux nous pouvons nous associer à eux. « Toi aussi, fais de même », nous redit Jésus.

En famille, en communauté paroissiale ou autres, réapprenons à « cultiver la fraternité ». Nous sommes heureusement différents et la variété de nos points de vue, de nos façons de faire et de vivre peuvent être un réel enrichissement. Le dialogue fraternel et respectueux peut être constructif et bénéfique. Elles sont signes du Royaume, les communautés où l’on peut dire son désaccord sans mettre en danger l’unité, où l’on peut critiquer sans démolir, en laissant toujours la porte ouverte à l’échange, chacun découvrant que ce qui rassemble, comme frères, comme chrétiens, est bien plus fort, bien plus profond que ce qui nous différencie ou nous sépare. « Fais cela, et tu vivras ! »


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF