Mariages en Goëlo

Depuis le temps qu’ils cohabitaient !
lundi 9 novembre 2015
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

C’est désormais officiel, ils vont se marier, passer devant Messieurs les Maires.
Pordic va se marier avec Tréméloir, cela devait arriver car il en fut ainsi jadis.

Ne lit-on pas dans l’excellent livre sur Pordic qu’en 1160, une donation confirmée par bulle papale parlait de « grandem villam de Tremeler-Pordic cum suis pertinentimus », Pordic et ses dépendances.
Le Seigneur Conan du château des Portes régnait sur l’ensemble et même un peu de Plérin.
Attribué ensuite aux Moines de l’abbaye de Beauport, les Chanoines Prémontrés, ce territoire devint prieuré, comme les autres paroisses du Goëlo.
Tréméloir, fondé par Saint Méloir au IXe siècle ne manque pas non plus d’Histoire.

Désormais le grand Pordic-Tréméloir aura accès au chef lieu briochin par 2 grands accès :
à l’Ouest par l’axe Lanvollon-RN 12, et à l’Est par la 4 voies 786.
Le logo pordicais préfigurait cette alliance « Terre et Mer », désormais c’est Tréméloir qui sera classé maritime.
Longue vie et succès aux nouveaux mariés, et pour ses habitants « Bon vent ».

Un peu plus au nord de ce Goëlo, voilà Etables sur mer et Binic qui se rabibochent [1] - [2]. C’est désormais officiel, ils vont se marier, passer devant Messieurs les Maires.
Pordic va se marier avec Tréméloir, cela devait arriver car il en fut ainsi jadis. . Les mânes des Saulnier de Saint-Jouan vont se réveiller ; eux qui ont tant fait en 1821 pour créer Binic. Créé de toute pièce, en prenant la rive gauche de l’Ic à Etables et la rive droite à Pordic. On refait l’Histoire.
Ce mariage est bien vu car la corbeille de la mariée est richement dotée. Estables dit avoir été occupée à l’âge de bronze, en tout cas bien avant l’ère chrétienne.
Les Romains avaient conquis le Goëlo, Estables pourrait venir de stabulum, étable ou écurie, mais on préfère dire lieu de repos, de villégiature pour les soldats. D’ailleurs à Binic, on connaît le Camp Romain, et aux Bernains les bains de César.
Certains disent que Binic, Benic dans les documents anciens, comme Ben Odet, cela signifie l’embouchure de l’Ic.
M’est avis que César en arrivant aux Bernains, se serait écrié en admirant la Banche « Bene hic », c’est bien ici ; si non e vero e bene trovato.
Dans la corbeille de la mariée, Binic n’apporte pas seulement le patrimoine maritime des Terre-neuvas ; il parait - du moins l’authentifieraient la Table de Margot et la Chaise de St Gilles - son passé remonterait à l’âge néolithique ( 3500 à 1800 avant J.C) . Excusez du peu !

Ces deux dernières villes ont en commun une vocation touristique. Etables-les-grottes se développa grâce à Oscar Legris et Binic est mondialement connu pour son accueil estival.

Voilà qui augure bien de la bonne entente des nouveaux mariés.

Le Goëlo attend les noces pour fêter ces événements.

Jusqu’à présent, il fallait passer à la Mairie avant le mariage religieux à l’église. Mais voilà plusieurs années que ces communes se sont mariées à l’Église, avant l’aval de Monsieur le Maire :

  • Pordic et Tréméloir font partie de la même paroisse de Plérin
  • Binic et Etables sont dans l’unique Paroisse d’Etables.

C’est les Prémontrés de Beauport qui du haut du ciel doivent sourire, n’ont-ils pas été les fondateurs des Communautés de Communes … du Goëlo, sans l’accord préfectoral.



Commentaires

Mariages en Goëlo
lundi 9 novembre 2015 à 08h29 - par  A SAVINA

Merci Bernard d’avoir replacé ces deux projets citoyens dans le contexte de leur histoire séculaire, nous faisant bénéficier de votre grande culture !!

Les Prémontrés, ces grands précurseurs ……

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF