L’Evangile du Dimanche 15 novembre 2015


15 novembre – 33è dimanche - Dn 12, 1-3 ; Ps 15 ; He 10, 11…18 ; Mc 13, 24-27
Les textes de ce jour relatent des événements dans un langage « apocalyptique » ; les mots, les images sont codés, c’est un genre littéraire, familier de la littérature juive et chrétienne pour relater de grandes persécutions (du 6è siècle av. J-C au 2è s. après J-C), soulignant aussi la puissance et la majesté de Dieu. De tels récits délivrent toujours un message d’espérance : la vie, le salut, finissent par avoir le dernier mot. Ainsi le prophète Daniel annonce : « Michel, le chef des anges se lèvera, … ton peuple sera délivré », et Marc encourage sa communauté chrétienne de Rome persécutée, l’invitant à reconnaître les signes de la venue du Christ, comme la sève nouvelle et l’éclosion des bourgeons annoncent l’été. Quant au psalmiste, il chante : « Tu ne peux m’abandonner à la mort ! »
Quel message d’espérance allons-nous recevoir de la Parole de Dieu en ces jours où l’actualité nous arrive en des images aussi violentes qu’au temps de Daniel et de Marc ? Quel message d’espérance allons—nous partager comme nous y invite notre pape François ?

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 13,24-32

En ces jours-là, après une pareille détresse, le soleil s’obscurcira et la lune ne donnera plus sa clarté ; les étoiles tomberont du ciel, et les puissances célestes seront ébranlées.
Alors on verra le Fils de l’homme venir dans les nuées avec grande puissance et avec gloire.
Il enverra les anges pour rassembler les élus des quatre coins du monde, depuis l’extrémité de la terre jusqu’à l’extrémité du ciel.
Laissez-vous instruire par la comparaison du figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que sortent les feuilles, vous savez que l’été est proche.
De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le Fils de l’homme est proche, à votre porte.
Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive.
Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.
Quant à ce jour et à cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges dans le ciel, pas même le Fils, mais seulement le Père.

Podcast de RCF 22 Côtes d’Armor : :


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF