La vie dans les communautés religieuses de la paroisse

lundi 30 novembre 2015
par  Patrick BEGOS
popularité : 1%

Quatre communautés religieuses sont implantées dans la paroisse. Petit tour d’horizon pour connaître les nouvelles venues.

 Chez les Filles du Saint-Esprit au Légué

Deux sœurs ont intégré cette année la communauté du Légué : Sœur Yvonne Levé et Sœur Maria Kennis.
Sœur Yvonne Levé a été infirmière en hôpital puis à domicile à Saint-Brieuc où elle résidait en communauté. Elle est maintenant disponible pour rendre visite à des personnes âgées, alitées, malades ou handicapées de la paroisse Notre Dame de la Mer, en répondant positivement aux demandes qu’elle pourrait recevoir.
Sœur Maria Kennis est d’origine hollandaise. Elle a passé 25 ans au service des personnes âgées en tant que soignante, en Hollande. Elle est ensuite arrivée à Keranna à St Anne d’Auray, au service des sœurs. Puis elle a travaillé à Plestin-Les-Grèves, jusqu’en 2015, toujours au service des sœurs. L’entraide au sein de la communauté du Légué est maintenant sa mission prioritaire.
La Communauté du Légué, dont l’animatrice est Sœur Thérèse Le Denmat, est composée de 15 sœurs en retraite. « La maison est aménagée confortablement pour les accueillir, afin qu’elles puissent bien vivre l’âge qui leur sera donné à vivre, dans la sérénité, l’unité, la prière, le partage de la Parole de Dieu. Quel que soit son âge, sa santé, chaque sœur reçoit toujours une mission ». Le Légué, « lieu-source » pour les Filles du Saint Esprit, reçoit la visite de groupes de religieuses d’Afrique ou d’Amérique du Sud. C’est aussi un lieu ouvert aux diverses associations et aussi à toute personne frappant à la porte (permanence tous les jours).

 Chez les Filles du Saint-Esprit de Plérin-Centre

Deux sœurs sont également arrivées dans la Communauté de Plérin-centre : Sœur Marie-Thérèse Lemoine et Sœur Anne-Marie Tromeur.
Sœur Marie-Thérèse Lemoine a été travailleuse familiale dans les environs de St Brieuc (Plédran Yffiniac), visiteuse de malades au Centre Hospitalier de St Brieuc. Puis pendant 10 ans, elle a travaillé à la Maison d’Accueil des sœurs de Plestin, assurant l’animation spirituelle et les travaux manuels selon les besoins. Elle a de solides compétences en art floral, décoration et travaux manuels, qu’elle propose de mettre au service des églises de la paroisse et d’associations comme les Amarrés du Légué.
Sœur Anne-Marie Tromeur a été enseignante en collège, principalement à Quimper et à Rennes, puis chargée d’un service de Congrégation, ce qui lui a donné la chance de travailler avec les sœurs de différents pays où sont implantées les Filles du St Esprit. « Pour moi, l’un des points marquants de ces dernières années a été de voir comment, dans les trois pays d’Afrique où nous sommes, la mission est de plus en plus prise en charge par les Sœurs Africaines elles-mêmes, dans le sillage de Marie Balavenne et de Renée Burel ».
Depuis quelques mois, en plus de diverses activités de Congrégation, elle travaille au Service des Archives à la Maison-Mère à Saint-Brieuc. De quoi occuper largement un temps plein … Ce qui laisse peu de temps pour d’autres engagements sur Plérin.
La Communauté de Plérin-centre, sous la responsabilité de Sœur Marie-Thérèse Guého, est composée de 5 sœurs. La communauté met l’accent sur l’accueil et l’hospitalité vis-à-vis de toute personne sollicitant une aide.
Du 1er novembre au 1er mai, une messe a lieu à la communauté tous les soirs à 18h30, sauf le lundi et le vendredi où elle a lieu à la communauté du Légué ou aux Ajoncs d’Or.
Disposant d’une grande salle et d’un grand oratoire, la maison accueille aussi des groupes de caté, de MEJ, des associations de chrétiens et plus largement les sœurs qui viennent en pèlerinage aux lieux-sources de la Congrégation.

 Chez les soeurs du Roselier

La communauté œcuménique du Roselier, présente à Plérin depuis 2003, est composée de deux sœurs. Sœur Anne Marie (Sœur missionnaire du St Esprit) et Sœur Anne (Servantes de Sainte Thérèse dans l’œuvre d’Auteuil). Elles ont beaucoup de contacts avec les gens de leur quartier, proches ou non de l’Église. Et leur projet serait de participer à l’aumônerie au Centre des Capucins à St-Brieuc. Leur maison est ouverte à toute personne, elles disposent d’un oratoire avec présence d’un Saint Sacrement.

 Chez les sœurs de Pordic

Les Sœurs de la Providence de Ruillé-sur-Loir dont les origines sont costarmoricaines ( Zoé du Roscöat de Pléhédel et Marie Lecor de Bréhat) ont pour mission : d’être témoin de l’amour et de la bonté du Père. L’attention aux plus pauvres est aussi très importante.
Dans nos diverses activités : Emmaüs, Secours Catholique nous vivons ces différents aspects.
Au plan ecclésial, l’une d’entre nous participe au M.C.R (mouvement chrétien des retraités).
Notre présence est marquée par l’accueil des Sœurs d’Indiana (Etats-Unis) heureuses de se ressourcer à la Maison de Sainte Mère Théodore, située à Etables sur Mer. Les sœurs du Sri Lanka et de Madagascar sont avides de connaître et de vivre un pèlerinage sur les lieux des Fondatrices.
A Pordic , notre porte est toujours ouverte pour ceux et celles qui souhaitent un temps d’écoute et de partage convivial.
La fin que se propose la Congrégation est d’honorer La Divine Providence, de la seconder dans ses vues miséricordieuses sur les hommes (Constitutions de 1935 n°3)


Commentaires

Le 15 Août, célébrer Marie ?
jeudi 3 décembre 2015 à 23h28 - par  marion

merci d’être là pour aider les autres dans les église
bienvenu dans nos paroisses
félicitation
tout mes amitié
marion

Site web : Chevalier
Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF