La Toussaint, une invitation à ajuster notre vie sur l’Evangile

dimanche 1er novembre 2015
par  Guy MARZIN (abbé)
popularité : 1%

Chaque année, l’Église nous invite, le 1er novembre, à célébrer tous les saints et les saintes de notre histoire. Les saints connus et inconnus. Mais en célébrant tous les saints, nous célébrons surtout celui qui « fait les saints », c’est-à-dire Dieu lui-même.

C’est Dieu le Père, révélé en Jésus Christ, avec la force de l’Esprit, qui nous fait grandir en humanité et en sainteté. Les saints, nos frères aînés dans la foi, sont des témoins de l’Évangile. Ils nous invitent à vivre, à notre tour, ajustés à l’Évangile.
l’Évangile nous enseigne des trésors d’humanité.
l’Évangile nous enseigne que les richesses matérielles ne comblent pas l’homme. Le matérialisme et le consumérisme ne rendent pas les gens heureux !
l’Évangile nous enseigne que prendre des responsabilités dans la société et dans l’Évangile, c’est servir le bien commun et la communauté chrétienne.
l’Évangile nous invite à être miséricordieux, c’est-à-dire chercher à comprendre et à accepter les autres avec leurs qualités et leurs défauts.
l’Évangile nous enseigne que l’avenir de l’homme n’est pas la destruction mais la résurrection.
On peut penser que ce programme que nous propose Jésus est un peu utopique ! Mais non ! Avant nous, depuis 2000 ans, des hommes et des femmes ont cherché à ajuster leur vie sur l’Évangile de Jésus. On pense par exemple, à Saint François d’Assises, Saint Yves, Sainte Thérèse de Lisieux, Sainte Jeanne Jugan, le bienheureux Antoine Chevrier, Sainte Mère Théodore…
Tous les saints de l’histoire de l’Église nous invitent à vivre à notre tour, comme eux, ajustés à l’Evangile de Jésus.
Là où règne la passion de posséder, que nous mettions l’humilité et la pauvreté du cœur.
Là où la force domine, que nous mettions de la douceur, du dialogue, le sens du service.
Là où chacun se ferme dans l’indifférence, que nous osions la compassion, la solidarité.
Là où la course à la consommation fait des repus, que nous gardions le goût de la simplicité.
Là où la vengeance explose, que nous ayons le courage de la réconciliation et du pardon.
Là où les valeurs morales sont troubles, que nous osions témoigner de la beauté d’une vie selon l’Évangile.
Là où la violence fait rage, que nous osions croire à la justice qui ouvre des chemins de la paix.
Là où règne l’indifférence religieuse, que nous soyons témoins en paroles et en acte, de la joie de croire.

La sainteté, ce n’est pas une vie exceptionnelle, c’est tout simplement une vie ajustée à l’Évangile, c’est une vie réussie, une vie heureuse, une vie bonne ! Une vie qui commence dès aujourd’hui, et qui s’achèvera dans le Royaume de Dieu.
Saints et saintes de Dieu, priez pour nous qui sommes en marche vers la sainteté.
Bonne fête de la Toussaint à tous.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF