Un pèlerinage à Rome avec les handicapés

lundi 4 janvier 2016
par  Patrick BEGOS
popularité : 2%

Sous la direction d’Isidore Moisan, directeur des Pèlerinages diocésains, épaulé par Patricia Aveline, Mariette Mignard et Guillaume Caous, un groupe de 42 personnes est allé à la découverte de Rome, fin septembre 2015. Ce groupe avait une particularité : 12 personnes étaient en fauteuil roulant. France Michel de Plérin a participé au pèlerinage.
Elle nous raconte.

 France, qu’est-ce qui vous a motivé pour ce pèlerinage ?

J’ai l’habitude d’aller à Lourdes tous les deux ans. J’ai également été en Israël en 2000. La liste des pèlerinages proposés chaque année donne envie. Je n’avais jamais été à Rome et j’ai saisi cette opportunité offerte aux personnes handicapées. Les Pèlerinages diocésains souhaitaient diversifier les destinations proposées aux handicapés en sélectionnant des transports, des hôtels, des lieux de visite accessibles et en s’appuyant sur l’expérience de l’Hospitalité diocésaine. Chaque handicapé était aidée par une personne valide. Les déplacements se sont faits en car et en minibus adaptés. Nous avons été hébergés dans un hôtel tenu par des religieuses orthodoxes ukrainiennes.

 Quelles ont été les étapes importantes à Rome ?

Comme pour les autres pèlerinages, le programme était assez chargé avec un départ vers 9 heures sauf pour le jour de l’Audience avec le pape François : il faut être à 8 h au Vatican pour avoir accès à une place de choix !… Nous avons visité beaucoup de monuments religieux et historiques, entre autres les basiliques majeures dédiées à St Pierre et St Paul, apôtres martyrs de Jésus qui ont évangélisé le monde méditerranéen, à St Jean l’apôtre l’ami de Jésus, et enfin à Marie, la mère de Jésus. La Chapelle Sixtine et son musée nous invitent à y retourner … car il y a une immense richesse culturelle à admirer. Le quartier du l’Aventin nous offre un beau panorama sur la ville et le Vatican (40 ha de superficie). Grâce aux ascenseurs, nous avons pu visiter le site archéologique du Colisée.

 D’autres visites ont été marquantes ?

Oui, bien sûr, la Basilique Saint Pierre où la célébration a eu lieu devant le tombeau de St Pierre. Et l’Audience du pape François, même s’il a fallu attendre plus de 2 heures. Le pape est ensuite passé à proximité de nous. Tous les jours, la messe a été célébrée par le Père Guillaume Caous, par exemple à l’église St Yves, petite et discrète ou à St-Louis des Français. Dans cette dernière église, nous avons été accueillis par des séminaristes particulièrement chaleureux qui nous ont invités à prendre le verre de l’amitié. A Rome, les gens semblent prendre le temps de vivre et nombreux sont les touristes qui visitent les monuments.

 Que ressentez-vous après ce voyage ?

Une grande satisfaction car tout s’est bien déroulé grâce à la bonne coordination entre les Pèlerinages diocésains et l’Hospitalité. Les visites et les promenades dans la ville ne les ont pas effrayés, malgré les pavés. Ensemble nous avons fait les touristes… Pourquoi pas un autre pèlerinage dans les mêmes conditions si l’opportunité se présente ?

MERCI à tous ceux qui ont osé partager cette aventure avec nous.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF