L’Evangile du Dimanche 10 janvier 2016


Baptême du Seigneur. Is 40, 1-5. 9-11 ; Tt 2, 11-14. Lc 3, 4-7.
Trois évangélistes racontent l’événement du baptême de Jésus. Luc, seul, note que le peuple se faisait baptiser. Il est seul aussi à noter que Jésus priait, après avoir reçu le baptême : il se situe ici parmi les siens, partageant leur condition humaine, en même temps qu’il est en communion avec le Père. « Le ciel s’ouvrit » et en cet instant, le souffle de l’Esprit porte les mots du Père : « C’est toi mon fils ». l’Esprit descend sur Jésus comme il planait sur les eaux au premier jour de la création et il va le conduire tout au long de sa vie, pour accomplir sa mission. Le Dieu de tendresse dont parlait Isaïe, prend visage humain en Jésus.
L’Esprit nous sera donné au baptême pour que nous aussi nous soyons à notre tour témoins d’un Dieu de miséricorde en toutes nos relations.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,15-16.21-22

Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ.
Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu.
Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit.
L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus, et il y eut une voix venant du ciel : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

Podcast de RCF 22 Côtes d’Armor : l’Évangile du dimanche est lu et commenté tous les vendredis à 11h00 et 19h30 autour de la table par Anne Motte et l’abbé Loïc Le Quellec.

Lecture du livre d’Isaïe, chapitre 40, versets 1 à 5 et 9 à 11 :


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF