Chacun a sa place dans le synode diocésain


Mgr Moutel a donné le coup d’envoi du synode diocésain, lors de la cérémonie du 8 décembre, à St Brieuc. Le temps est venu de constituer les équipes pour réfléchir ensemble.

« Je vous donne la parole ! Prenez-la : chacun a quelque chose à dire ! » C’est en ces termes que Mgr Moutel veut nous encourager à participer au Synode qu’il vient de convoquer avant de donner des orientations au diocèse pour les années à venir.
Notre évêque nous invite à entrer en dialogue, en recherche, pendant 18 mois. Nous allons rencontrer d’autres chrétiens pour partager, nous mettre à l’écoute, proposer. Tout le monde est concerné. Chacun a sa pierre à apporter, quels que soient son âge, sa situation.

 Avancer ensemble

Lors de la cérémonie du 8 décembre à l’église St Michel de St Brieuc, Mgr Moutel a souligné l’importance de la démarche dans son homélie dont voici quelques extraits. « Nous ne connaissons pas à l’avance le terme du synode. Je n’en connais pas plus que vous les conclusions. Ce que je sais, ce que vous savez, c’est l’importance du chemin, c’est la manière dont nous allons pouvoir avancer ensemble. Vivre le synode, c’est se mettre à l’écoute ».
"L’Esprit Saint est le principal animateur du synode. Il nous conduira à écouter et à aimer les hommes que Dieu aime dans les réalités de notre diocèse. Il nous donnera courage et audace pour inviter dans des équipes synodales des personnes auxquelles nous n’aurions pas pensé. Chaque parole mérite d’être accueillie même si elle est très différente de ce que je vis ou de ce que je pense.
Viendra ensuite le temps du discernement où l’Assemblée synodale, avec l’aide de l’Esprit retiendra des propositions pour notre réflexion. Nous accepterons d’être dérangés, déplacés, enrichis aussi par la prière et l’échange. Car le plus important, ce ne sont pas des idées à défendre mais la transformation et la conversion que chacun acceptera pour lui-même, pour sa communauté, pour notre diocèse".

 Le synode, c’est partager en équipes

Le synode se vit d’abord dans une équipe synodale, lieu de rencontre et de « marche » avec quelques personnes (de 3 à 7) pour partager son expérience, réfléchir à quelques pistes choisies, vivre en fraternité en accueillant la diversité, faire des propositions pour une église diocésaine tournée vers l’avenir.
L’organisation est simple et conviviale. Chaque équipe se réunit le nombre de fois qui lui convient, au rythme qui lui convient (environ 3 à 4 rencontres avant septembre 2016). Concrètement, l’équipe choisit un animateur qui recevra le livret de l’animateur et qui sera chargé de conduire les rencontres. L’équipe désigne aussi un référent qui peut être distinct de l’animateur. Ce référent communique avec le secrétariat via le site et la boite mail du synode. Il recevra des informations, pourra poser ses questions au secrétariat et transmettra les fiches de propositions.

 En pratique, comment faire ?

Pour participer à une équipe synodale, on peut s’inscrire au presbytère et la paroisse facilitera la constitution des équipes. On peut aussi chercher quelques personnes, croyantes ou non, faire son équipe et l’inscrire au presbytère. Chacun recevra un carnet de route qui donnera des pistes de réflexion pour la première année.
Les enfants et les jeunes peuvent aussi constituer des équipes. Un parcours spécifique est prévu pour eux dans le carnet de route.


Voir le site : Synode 2015/2017 - Diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF