L’Evangile du Dimanche 17 janvier 2016


2e du Temps ordinaire. Is 62, 1-5 ; 1 Co 12, 4-11 ; Jn 2, 1-11.
Ce que nous entendons aujourd’hui du livre d’Isaïe est une véritable déclaration d’amour. Dieu parle à son peuple comme à la femme aimée : « comme la jeune mariée fait la joie de son époux, ainsi tu seras la joie de ton Dieu ». Une alliance nouvelle marquera les temps nouveaux. L’évangéliste Jean annonce lui aussi l’alliance de Dieu et de l’humanité, dès le début de son évangile, en relatant les noces de Cana. Les caractéristiques apparaissent à travers quelques expressions :
« le 3e jour » : le texte biblique commence par ces mots, allusion à la vie nouvelle de la résurrection du Christ, temps où les noces de Dieu et de l’humanité seront célébrées
Ce sera l’heure dont parle Jésus, celle où le projet de Dieu sera accompli pleinement
Jean précise au début et à la fin que les noces ont lieu à « Cana de Galilée ». La Galilée était considérée comme le carrefour des peuples, Il nous est dit là que toute l’humanité fera l’expérience de l’Alliance. Le vin de Cana arrive jusqu’à nous pour que nous en buvions sans modération !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 2,1-11

En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là.
Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »
Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. »
Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. »
Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres).
Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord.
Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié
et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Podcast de RCF 22 Côtes d’Armor : l’Évangile du dimanche est lu et commenté tous les vendredis à 11h00 et 19h30 autour de la table par Anne Motte et l’abbé Loïc Le Quellec.

1re lecture : « Comme la jeune mariée fait la joie de son mari » (Is 62, 1-5)


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF