Les équipes réfléchissent aux questions du Synode

mercredi 16 mars 2016
par  Jean-Marie RABAIN, Francis JACQUEMIN
popularité : 1%

Les équipes synodales se sont réunies pour réfléchir aux questions de la première étape à partir du carnet de route. Deux équipes ont accepté de témoigner de leurs premiers contacts.

La paroisse a organisé les élections de délégués aux assemblées synodales. Ces assemblées travailleront à partir des réflexions transmises par les équipes.
Après débat, des propositions seront transmises à l’évêque. Le 4 juin 2017, Mgr Moutel donnera des orientations au diocèse pour les années à venir. Trois membres ont été élus pour représenter la paroisse Notre Dame de la mer à ces assemblées synodales :

  • Jean-René Le Picard [1] (Tréméloir)
  • Jean-Erik Blochet [2] (Pordic)
  • Olivier Marc [3] (Plérin)

Au niveau du diocèse, d’autres instances ont également élu des membres qui résident dans la paroisse :

  • Sœur Marie-Thérèse Guého [4] au titre des communautés religieuses
  • L’abbé Jean Hamon [5] au titre du Chapitre
  • Jean-Marie Rabain [6] au titre des services diocésains.

 L’équipe 127 « en route vers le synode… »

Notre équipe synode s’est réunie début de février. Joie de se découvrir ou de se retrouver, visages nouveaux et anciens. 20 ans, 40, 60, 70 ans et plus , des situations diverses.
Le climat est détendu d’entrée de jeu. Après une courte présentation de chacun/e, ponctuée de quelques notes d’humour, nous discutons du pourquoi et du comment un synode diocésain. Allusion au précédent synode diocésain des années 70 ; les assemblées synodales, étapes pour progresser de l’analyse des réalités vers des propositions pastorales (nourries de tout ce que les équipes auront ‘‘produit’’) ; la perspective d’orientations diocésaines … Insistance sur la priorité à l’expression et à l’écoute mutuelle au sein de l’équipe. Pour faciliter cela et libérer les participants, j’ai sollicité mon épouse pour être secrétaire et j’anime la réunion.
Après avoir lu dans le carnet de route les questionnaires proposés pour les 3 étapes, nous prenons un temps pour réagir aux extraits de textes -bibliques et exhortations- précédant le questionnaire de la 1re étape. Ainsi, la Parole de Dieu nous accompagne et nous introduit à la réflexion. Les personnes qui nous ont marqués par leur témoignage et la recherche spirituelle ont été au cœur de notre soirée, qui a débouché sur des idées ou quelques propositions pastorales concrètes.
Chacun a pu s’exprimer à partir de ses convictions et questionnements, dans un bon climat d’écoute et de confiance. La parole a circulé naturellement dans le groupe, sans effort d’animation. J’ai senti le groupe se souder, grâce aux questions qui nous réunissaient, grâce aussi à une attitude participative de chacun/e. Merci, ai-je entendu au moment du départ.. Merci aussi pour cette initiative synodale qui nous a rapprochés pour vivre semble-t-il une belle aventure. Rendez-vous est pris pour le 11 mars chez l’une d’entre nous. On tourne !
Jean Marie Rabain

 L’équipe 18, « la sincérité des échanges »

Notre équipe de 7 personnes s’est constituée autour d’une affinité d’esprit, d’une envie de partager notre expérience, d’un souhait de faire bouger notre église et d’être plus acteur que spectateur afin de mieux transmettre le message du Christ avec une importante interrogation « Comment y parvenir ? ». Notre équipe est homogène dans sa volonté d’être missionnaire et d’affirmer sa foi mais variée dans sa composition : les uns sont parents d’adolescents, les autres grands-parents ; les uns travaillent, les autres sont à la retraite ; les uns sont pordicais de souche, les autres le sont de cœur ; les expériences professionnelles sont différentes ; les parcours de vie sont pour certains sédentaires, pour d’autres plus itinérants.
Notre première réunion a permis la sincérité des échanges : plaisir de la photo de l’équipe rappelant les « photos de classe », convivialité d’un repas partagé. Chacun a pu expliquer son cheminement de foi, faire part de ses doutes sur la mise en place du synode diocésain et ses chances de réussite, s’exprimer sur les problèmes rencontrés au sein de la paroisse (comment éviter l’entre soi et l’esprit citadelle), commenter certaines positions de l’Église (œcuménisme, mariés/divorcés…), esquisser les pistes d’actions à explorer pour être plus attentifs aux autres notamment aux aspirations des jeunes .
Cette 1re rencontre a permis sur le plan pratique de mettre en place l’organisation de notre équipe et les modalités de son fonctionnement mais elle a surtout permis d’ébaucher quelques réflexions en vue de répondre aux questions de la 1re étape adultes du carnet de route lors de la prochaine réunion.
Francis Jacquemin


[1

[2

[3

[4

[5

[6


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF