L’Ascension

lundi 2 mai 2016
par  Emmanuel BRIAND
popularité : 2%

Faites un petit sondage autour de vous. Demandez, même dans les cercles cathos, ce qu’est Pâques, nul doute que la plupart répondra « la Résurrection du Seigneur » ; de même pour la Pentecôte, l’on vous répondra vraisemblablement « c’est le don de l’Esprit aux apôtres ». Et l’Ascension ? Ah, c’est déjà moins simple. En effet, nous nous penchons rarement sur le sens de cette solennité du Seigneur. Nous avons certes une image d’art en tête représentant le Christ s’élevant dans le ciel sous le regard de ses disciples.

A l’époque de Jésus, les juifs comprenaient fort bien ce que voulait dire cette Ascension dans le Ciel, ce dernier représentait alors le monde de Dieu.
L’épisode de l’Ascension est relaté dans l’Évangile de Luc (24, 50-51) notamment : « Or, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au Ciel ». Cet évènement vient parachever la Résurrection. En effet, après sa résurrection, Jésus apparaît à plusieurs de ses disciples, l’Ascension marque sa dernière apparition. Elle célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu et préfigure aussi notre propre vie dans l’Éternité, appelés à participer à cette gloire divine. Le Christ ne nous a-t-il pas promis qu’il nous y préparait une place ?
Pourquoi cette solennité tombe-t-elle un jeudi ? La réponse se trouve dans le livre des Actes des Apôtres (1, 1-3) : « … pendant 40 jours, Jésus leur est apparu et leur a parlé du Royaume de Dieu ». Donc, en ajoutant 40 jours à Pâques, nous arrivons au jeudi de l’Ascension.
Toutefois, Jésus ne nous abandonne pas ! Le Seigneur se manifeste désormais autrement, Lui qui nous a rappelé qu’Il était avec nous jusqu’à la fin du monde (Mt 28, 20) : à travers les sacrements (particulièrement l’Eucharistie), la prière et dans la rencontre du prochain. Afin de vivre avec et comme lui, Il annonce la venue de l’Esprit Saint que nous fêterons lors de la solennité suivante : la Pentecôte.

Ascension du Seigneur, solennité

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 24,46-53

En ce temps-là, Jésus ressuscité, apparaissant à ses disciples, leur dit : « Il est écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,
et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
À vous d’en être les témoins.
Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. »
Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie ; et, levant les mains, il les bénit.
Or, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au ciel.
Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie.
Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.


Voir le site : Quelle est la différence entre l’Ascension et l’Assomption ?

PS :

Voir aussi L’Ascension et Pentecôte (pour enfants)


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF