La Maison St Yves, un signe fort d’espérance

lundi 4 juillet 2016
par  Patrick BEGOS
popularité : 1%

Lors d’une soirée, fin avril, les habitants de la zone de Saint-Brieuc ont pu recueillir des informations sur le projet de la Maison Saint-Yves. A travers 3 tables-rondes, les intervenants ont présenté les enjeux de ce chantier d’envergure.

Située sur un terrain de 18 000 m2 (dont 6 000 seront réhabilités), la Nouvelle Maison Saint-Yves regroupera sur un seul site les différents pôles actuellement dispersés à savoir l’évêché, la maison diocésaine La Mennais, la radio RCF Côtes d’Armor. Les travaux ont débuté en septembre 2015 pour une livraison en avril 2017. L’aménagement de la Maison St Yves se déroulera durant l’été 2017 pour une ouverture officielle en septembre 2017.

 Un lieu névralgique

Au terme des travaux, la Maison Saint-Yves sera un lieu névralgique à travers trois aspects :

  • un patrimoine architectural, culturel et religieux exceptionnel, notamment avec la chapelle de style art déco breton unique,
  • un projet culturel avec une médiathèque universitaire, ainsi que des salles de conférence et d’exposition ouvertes à tous,
  • un lieu d’accueil et de solidarité à travers un espace caritatif en partenariat avec les services sociaux locaux. Porté par le Secours Catholique, en partenariat avec Adaléa (chargé du 115), cet espace sera un lieu où les familles les plus démunies pourront venir se ressourcer mais aussi être reçues par des professionnels de santé et des travailleurs sociaux.

Pour Mgr Moutel, évêque de Saint-Brieuc, « la Maison Saint-Yves est l’objet d’une conviction de foi, un signe fort de l’espérance des catholiques en l’avenir de l’Eglise en Côtes d’Armor ». Ce projet « rassemblera la Maison du diocèse et l’évêché, au cœur du quartier de Cesson. Elle marque notre volonté d’ouverture et de rencontre, mais aussi de bonne gestion ».

 Le coût des travaux

Le coût des travaux de la Maison Saint-Yves s’élève à 9 millions d’euros (dont 1 million pour la réhabilitation de la chapelle, de la crypte, du clocher et du cloître). L’évêché est, quant à lui, financé par la vente du site actuel.
L’opération de financement participatif a permis de récolter 20 115 euros. « Grâce à votre générosité, ce site du séminaire, à l’architecture remarquable et classée, deviendra un lieu de ressource pour tous, accueillant et solidaire, simple et beau », a déclaré Mgr Moutel.

Pour cette ambitieuse restructuration, il a été fait appel à des entrepreneurs bretons, notamment costamoricains. Deux corps d’architectes bretons sont également intervenus sur ce chantier : Bertrand Aubry de l’agence rennaise Archipole pour la restructuration globale du site, ainsi que Frédéric Le Bec et Yves Lecoq, de Léhon pour l’aspect patrimonial.


Voir le site : Saint Yves ensemble

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF