Marie Balavenne… 350 ans

lundi 11 juillet 2016
popularité : 2%

Plérin 1666 : Jean Leuduger, né à la ferme du Pré-Jarno, village de la Ville-Hervy, a 17 ans. Il est étudiant à Rennes, au Collège des Jésuites (actuel Lycée Zola). Trop jeune pour rentrer au Séminaire, il fait, à pied, un pèlerinage à Rome, faisant l’expérience d’une vie pauvre et détachée. Revenu en Bretagne, il se prépare à l’ordination au Séminaire de St-Brieuc. Il célèbre sa première messe dans l’église paroissiale de Plérin, le 1er janvier 1674.

Il y a beaucoup de prêtres dans le secteur, et pendant quelques mois, Jean Leuduger n’est affecté à aucune charge pastorale. Il vit chez ses parents, et après en avoir demandé l’autorisation à l’évêque, il fait le catéchisme aux enfants du quartier de St-Laurent. Est-ce à cette période qu’il fait la connaissance de Marie Balavoine, âgée alors de 8 ans ?
Nommé recteur de Plouguenast, puis de Moncontour, Jean Leuduger se joint à l’équipe du Père Maunoir, qui l’aide dans ses Missions à travers la Bretagne. A la mort du Père Maunoir en 1683 à Plévin, c’est lui qui prend la relève comme chef des Missions. Il met par écrit le contenu de ses prédications dans un ouvrage maintes fois réédité : « Bouquet de la Mission », « composé pour les Peuples de la Campagne ». Un enseignement fort, destiné à tous, un encouragement à aimer Dieu et son prochain en pratiquant les « œuvres de miséricorde, spirituelles et corporelles » …

C’est dans ce climat de renouveau spirituel des Missions Bretonnes que naît Renée Burel, le 3 mai 1682, dans la ferme du Quartier, non loin de la chapelle d’Argantel.
Renée Burel, Marie Balavoine, Jean Leuduger : ces trois-là ne savent pas encore qu’ils vont, bientôt, être ensemble à l’origine d’une longue histoire. À suivre ….

Anne-Marie, Communauté des Filles du Saint-Esprit de Plérin
Autre 350è anniversaire :
Celui de Marie et de Joseph, qui furent bénites par Mgr Denys de La Barde, évêque du diocèse de Saint-Brieuc, le 18 avril 1666, dimanche des Rameaux, à l’église de Plérin.

Mais qui sont donc cette Marie et ce Joseph ?

Marie pesait 933 livres, Joseph 1255 livres.
Tous deux étaient des cloches « nouvellement fondues ».
Voir Registre des Baptêmes de la Paroisse de Plérin, aux Archives Départementales 22. Site en ligne : image 321 du registre B des années 1638-1668.


PS :

Voir article Marie Balavenne … 350 ans


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF